Même la nuit, l’apiculteur est de sortie!

Nous avons été appelés par une sympathisante: une colonie de la cheminée voisine venait de choisir son prunier pour héberger un essaim, le temps de trouver un endroit plus propice à son nouveau « foyer ».

Ni une ni deux, nos « cueilleurs » sont venus mettre les abeilles en boîte.

Afin de n’oublier personne (même s’il y a plusieurs milliers d’abeilles dans l’essaim) il faut attendre la nuit, que toutes les éclaireuses soient rentrées, pour venir récupérer la ruchette.

Cette future colonie prend donc le nom de Prune, petit clin d’œil à son « atterrissage »!

Elle vient rejoindre les essaims du Rond point de la Nation sur le site de quarantaine.

Il est 22h…

Amis lecteurs : Venez partager notre passion des abeilles…. Cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :