Récupération d’un essaim au pied d’un poteau électrique

Une ruchette a été posée à côté, un peu surélevée, puis, nous avons disposé des surfaces blanches jusqu’à l’entrée afin d’observer un phénomène étonnant : la procession des abeilles.
Car une fois la majorité de l’essaim posé dans la ruchette avec de fortes probabilités que la reine y soit et ce fut le cas, les abeilles postées à l’entrée levèrent leur arrière-train et agitèrent leurs ailes pour envoyer des phéromones grâce à leurs glandes de Nasanov.
On dit qu’elles « battent le rappel ».
Le reste de la troupe est rentré à pieds, lentement, comme aimanté.

Les abeilles n’ayant pas de ruche à défendre, toutes ces photos ont été prises très près sans combinaison.

Garanti sans trucage !
 

Amis lecteurs : Venez partager notre passion des abeilles…. Cliquez ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :