Des commerçants envahis par les abeilles ?

Depuis deux semaines, des commerçants nous appellent pour savoir comment faire partir les abeilles venues en grand nombre dans leur point de vente

Que se passe il donc ? Les abeilles sont elles revenues de vacances? ont elles l’intention de  faire des achats  pour la rentrée ?

Bien sûr que NON, l’explication est beaucoup plus rationnelle :
Notre département est en état de sécheresse et, sans pluie il n’y a plus de nectar dans les fleurs.
Nos abeilles n’ont strictement plus rien à butiner, c’est la disette !

A cette saison, la population de la ruche commence à décroitre.
Il reste tout de même, dans chaque colonie quelque milliers d’abeilles qui partent chaque jour  à la recherche de nectar sucré qu’elles ont l’intention de transformer en miel afin de passer l’hiver.

Pas de nectar dans les fleurs, ces insectes étendent leur champ d’investigation et une d’entre elles trouve par exemple :

  • Dans la poubelle d’un magasin bio : les débris d’un pot de miel tombé du présentoir
  • Dans la vitrine d’une boulangerie  : le nappage de certaines patisseries
  • Dans la cuisine d’un restaurant : des ustensiles ayant servi à travailler du miel ou, un bon caramel naturel
  • etc …

Si cette situation arrivait à l’homme, ce dernier commencerait par manger à sa faim puis, rapporterait le reste chez lui.
Les abeilles,  beaucoup plus sociales,  commencent par aller prévenir leurs soeurs en grand nombre  afin qu’un maximum de nourriture soit rapporté à la ruche en un minimum de temps puisque la nuit,  elles ne peuvent plus s’orienter.

Le Commerçant qui n’a pas prêté attention aux premières abeilles se trouve très rapidement envahi.
il ne servirait à rien de détruire ces insectes affamés car le message reste enregistré par la colonie.
Le manège ne s’arrêtera que lorsque les dernières abeilles reviendront expliquer « il n’y a plus rien à récupérer »
( allez voir les travaux de Karl Von Frisch si vous ne me croyez pas !)

BON A SAVOIR :
même si ce phénomène est impressionnant, sachez que les abeilles venues « faire leur marché » ne sont pas du tout agressives car  loin de la ruche, il n’y a pas de jeunes à défendre et, contrairement aux guêpes, elles ne viendront pas vous attaquer. 
Si vous les chassez d’un côté elles iront faire un tour de quelques mètres puis,  reviendront de l’autre pour tenter à nouveau de récupérer le produit sucré.

 

Pour la poubelle du magasin bio, un déplacement sur une centaine de mètres à la tombée de nuit + une fermeture un peu plus étanche a permis aux abeilles du lendemain matin de revenir bredouilles et d’informer la colonie… ouf !

Pour la cuisine du restaurant, fermeture des fenêtres et bon lavage ont été efficaces.

Pour la boulangerie c’est hélas beaucoup plus compliqué, les clients ne sont pas prêts pour une journée sans sucre ni miel sur leurs  patisseries….
En fermant un peu plus la porte et en chassant très rapidement les premières abeilles, il y a une chance que cela se calme…

Ainsi que promis, nous avons réalisé l’expérience grandeur nature, voici les images :

Nous profitons aussi de cet article pour « tordre le cou » aux vieilles croyances telles que
‘les abeilles viennent sur mon barbecue ou, dans mon thé sucré’. 

Tout d’abord ,  la scène : trois assiettes au choix .
De la charcuterie, du sucre roux bio  bien évidemment , du sucre industriel et une très fine couche de  bon miel extrait tout récemment.

Chez un apiculteur citadin, les ruches sont  à 3 mètres de la maison, en plein Dijon
tout le monde cohabite pacifiquement depuis des années , voisins compris.

La table est dressée, il ne reste plus qu’à attendre …. pas longtemps

Une fois que les premières ont été prévenir leurs soeurs, les arrivées se succèdent très vite .
voici 3 photos prises à seulement quelques minutes d’intervalle :

on les voit même arriver directement sur la bonne assiette !
voici une vue plus rapprochée :

Info pour les « apiculteurs connaisseurs » : j’ai  très rapidement interrompu l’expérience afin de ne pas habituer les abeilles au pillage.

Alors, amis lecteurs , que pensez vous de la vitesse à laquelle ces insectes se mettent au courant les uns les autres ?
et, croyez vous encore que le contenu de votre assiette les intéresse lorsque vous déjeunez en terrasse?

 

Amis lecteurs : Venez partager notre passion des abeilles…. Cliquez ici.

Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Tulipe dit :

    Salut Looping.
    Situation vérifiée,elles en sont toutes là,pour les aider à ne pas trop envahir la vie de nos citadins non initiés,il suffit de mettre des fruits abimés coupés en morceaux (car les abeilles peuvent difficilement déchirer la peau des fruits)dans un récipient et dans un coin ensoleillé.
    J’ai la chance d’avoir des mirabelliers elles en raffolent.

    • Looping dit :

      Alors là, tu m’apprends quelque chose !
      dès qu’il refait beau, je tente l’opération dans les mêmes conditions car j’ai conservé l’assiette avec un peu de miel.
      Fais moi passer une caisse de mirabelles. J’en donnerai 3 ou 4 aux abeilles et le reste… pour moi ;-)

%d blogueurs aiment cette page :