les néonicotinoides tuent la biodiversité

Cela fait longtemps que les apiculteurs le disent. Pendant ce temps , l’agrochimie finance des études afin de voir si c’est « vraiment vrai »

7 Juin 2018 : Fin de partie   232 scientifiques du monde entier, faisant partie des plus grands spécialistes de la biodiversité publient dans Science .

Interview de Jean Marc Bonmatin – spécialiste des neurotoxiques au CNRS –

nous avons un devoir d’alerte contre ces neurotoxiques systémiques qui contaminent l’environnement et ont un impact  inacceptable sur les abeilles et les invertébrés terrestres.

ces toxiques ont été commercialisés dans le milieu des années 90 en préventif c’est à dire qu’on les épand sans savoir s’il va y avoir des ravageurs ou pas.
on déverse aujourd’hui en France  à peu près 20 000 tonnes de ces toxiques qui sont actifs au nanogramme
( 1 tonne = 1 000 000 000 000 000 nanogramme, oui, vous avez bien lu !!! )
cela fait une quantité phénoménale pour tuer la vie sur la planète et c’est exactement ce qui se passe

la pollution environnementale qui finit dans nos assiettes et dans nos verres a des conséquences graves sur la santé humaine….

« nous avons étudié l’utilité de ces produits utilisés en préventif :
Dans la grande majorité des cas ils ne servent à rien et, de plus le bénéfice pour le monde Agricole n’est pas là , ces insecticides coutent très cher et lorsque l’on s’en passe en les remplaçant par des techniques alternatives, les cultures prennent de la valeur.

8 minutes édifiantes à écouter ….

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :