J’ai du Glyphosate dans mes urines. Et Toi ?

Toutes les analyses réalisées à ce jour sont positives
quel que soit le mode de vie et l’alimentation des participants. 

 En ce samedi matin bien froid, plusieurs membres de l’association ont participé à cette opération organisée par le collectif Stop Glyphosate & Les Amis de la Terre Côte d’Or.

Il fallait venir à jeun alors, le bon pain local, les confitures maison et le jus de pomme fermier et bio, ont été appréciés !

Reportage de France3 au 19/20.

Une seconde session est prévue le 16 mars 2019. Venez Nombreux.
Contactez nous pour plus d’informations.

Le Collectif Glyphosate 21, regroupant des associations ( dont SAGE) et des membres individuels, a été créé le 28 novembre 2018.

Voir la Campagne nationale – http://www.campagneglyphosate.com

Nous vous proposons aussi ce lien :

le TROMBI des députés
OPPOSES A L’INTERDICTION DU GLYPHOSATE

Meilleurs voeux ..

L’équipe du bureau  SAGE  vous présente ses meilleurs vœux.

Que la santé et l’amour vous entourent tout au long de ces jours à venir.

Avec de nombreux projets dont de nouvelles installations de ruches en ville, l’année commence bien pour les abeilles de notre  association.
Nous profitons de cette page pour vous rappeler la prochaine séance d’initiation consacrée aux ruches : mercredi  16 janvier 20h00.

La séance suivante sera participative, prévue le 13 février…

1er octobre 2018 : carbenzazime, boscalide, linuron dans nos assiettes !

Pas plus tard que cette semaine, une étude de 60 millions de consommateurs sur des pesticides contenus dans les légumes surgelés, révèle la présence de carbenzazime dans les petits pois et les abricots, du boscalide dans les framboises et les haricots verts, du linuron dans les carottes,

Alors, vous me direz, mais que-sont-ce donc le carbenzazime, le boscalide et le linuron ? Et bien ce sont respectivement deux fongicides et un herbicide toxiques totalement interdits dans l’Union européenne depuis plusieurs années.


Je viens d’emprunter cette phrase à Sophia Aram, dans sa chronique du 1/10/2018.

Eh oui, lecteurs de ce site, pendant que nos abeilles meurent, pendant que la biodiversité s’éteint, pendant que 90 % de la population de Martinique et Guadeloupe sont contaminés par le Chlordécone, des « trafiquants industriels » peuvent utiliser ces produits interdits dans l’UE en toute impunité !

Pour quelques € de bénéfice en plus, ces produits interdits se retrouvent dans notre assiette.

Quelques lanceurs d’alertes crient un peu et nos décideurs tournent la tête…
(les chiens aboient, la caravane passe c’est ça ?)

22 septembre : Show les papilles !

Dans le cadre de la fête de la Gastronomie de Dijon Métropole, l’équipe du Jardin des sciences, qui offrait une dégustation du « MIEL DE DIJON », nous a invité à venir parler d’abeilles avec les Dijonnais.

Invitation acceptée avec grand plaisir.
Le public est venu en nombre, nous avons eu le plaisir de discuter avec plusieurs apiculteurs amateurs dont un Lyonnais de 83 ans affichant une forme olympique.

Récit en quelques images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


 

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

28 juin 2018 : un jour NOIR !

Ce matin, sur France INTER :

Incendies un peu partout dans le monde, Grèce, Suède, Etats Unis.
Inondations suivies de canicules au japon

Records de températures en France … j’arrête la liste des événements majeurs de l’été
C’est la bande annonce de ce qui nous attend ont dit les scientifiques.
Sur le sujet, tout à été dit, tous les grands mots ont été employés, le film catastrophe est là sous nos yeux, on est en train d’y assister.
Est ce que vous pouvez m’expliquer pourquoi, rationnellement, ce n’est pas la mobilisation générale contre ces phénomènes et pour le climat

réponse très brève : NON,  je ne comprends pas, je ne comprends pas que nous assistions globalement les uns et les autres à la gestation d’une tragédie bien annoncée, dans une forme d’indifférence.
La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme la neige au soleil et cela n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire et, surtout, pour être très sincère, ce que je dis vaut pour la communauté internationale :

on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique, marchand qui est la cause de tous ces désordres

……… la pression du court terme sur les dirigeants , est si forte qu’elle préempte sur les enjeux de moyen et long terme ….

lien vers la vidéo complète :

Amis lecteurs , réveillons nous , mobilisons nous avant que cette planète devienne invivable pour nos enfants !

Apidays 2018 !

2500 visiteurs, une superbe journée, 3 ateliers tenus par l’association SAGE et plus 20 bénévoles présents ! Voilà pour les chiffres !

la suite en images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci dessous 3 vidéos qui résument bien toutes les actions engagées….

Pour commencer : Notre assiette AVEC et sans les pollinisateurs.
Roland, apiculteur & jardinier nous explique plein de choses inconnues !

Ici, en 2 minutes Philippe nous apprend à bien lire les étiquettes :

Ici, en 1 minute Johann nous explique comment adopter un arbre :

 

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

 

les néonicotinoides tuent la biodiversité

Cela fait longtemps que les apiculteurs le disent. Pendant ce temps , l’agrochimie finance des études afin de voir si c’est « vraiment vrai »

7 Juin 2018 : Fin de partie   232 scientifiques du monde entier, faisant partie des plus grands spécialistes de la biodiversité publient dans Science .

Interview de Jean Marc Bonmatin – spécialiste des neurotoxiques au CNRS –

nous avons un devoir d’alerte contre ces neurotoxiques systémiques qui contaminent l’environnement et ont un impact  inacceptable sur les abeilles et les invertébrés terrestres.

ces toxiques ont été commercialisés dans le milieu des années 90 en préventif c’est à dire qu’on les épand sans savoir s’il va y avoir des ravageurs ou pas.
on déverse aujourd’hui en France  à peu près 20 000 tonnes de ces toxiques qui sont actifs au nanogramme
( 1 tonne = 1 000 000 000 000 000 nanogramme, oui, vous avez bien lu !!! )
cela fait une quantité phénoménale pour tuer la vie sur la planète et c’est exactement ce qui se passe

la pollution environnementale qui finit dans nos assiettes et dans nos verres a des conséquences graves sur la santé humaine….

« nous avons étudié l’utilité de ces produits utilisés en préventif :
Dans la grande majorité des cas ils ne servent à rien et, de plus le bénéfice pour le monde Agricole n’est pas là , ces insecticides coutent très cher et lorsque l’on s’en passe en les remplaçant par des techniques alternatives, les cultures prennent de la valeur.

8 minutes édifiantes à écouter ….

 

 

Quelques images de récupérations d’essaims 2018

Particuliers et entreprises nous appellent en ce mois de mai.
En moins de 10 minutes, nous leur donnons le nom des adhérents qui vont se charger de cette tâche.
Ce n’est pas tout !! , nous en profitions pour expliquer, montrer aux habitants , leur mettre une tenue et , s’ils en ont envie les faire participer .

Chez SAGE on partage …

Quelques images valent mieux qu’un long discours

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

 

Récupération d’essaim SPORTIVE en ce mardi 15 mai !

12h01. Pile à l’heure de l’apéro, des abeilles ont eu la bonne idée de venir s’installer en haut d’un arbre sur la promenade du ruisseau.

Maurice qui ne rate rien de ce qui se passe dans son quartier alerte le groupe essaim.
12h10, tout le monde est prévenu que les abeilles sont à 7 mètres de haut, impossible de poser une échelle et impossible de grimper dans ces arbres souples.

Se rappelant qu’impossible n’est pas français, Maurice décide de ne pas déjeuner et part à la recherche de longues barres en fibre de verre + un seau « nanard » monté sur son manche téléscopique.

Bientôt rejoint par Francis, Anne Laure et Philippe,  les voici qui décident de faire du sport au bord de l’eau
récit en images …

Continuer la lecture →