Un peu d’aide ne fera pas de mal à nos abeilles

Il y a de moins en moins de fleurs. Dans les ruches, la population décroit depuis plusieurs semaines.
Nous avons effectué une visite de contrôle afin de vérifier que  chaque colonie possède  bien de généreuses provisions.

Quelques ruches n’ont pas encore  tout bien rempli,
un peu d’aide ne fera pas de mal.

Choix d’une soirée chaude.
Le couvre cadres ( pièce couleur bois avec un rond blanc à l’intérieur ) possède un trou de 4cm à travers lequel les abeilles peuvent passer.

Maurice place un nourisseur*  sous le toit
et viendra remettre des provisions tous les 3 jours

Nous avons choisi un sirop à haute teneur en fructose et glucose. Pour celles et ceux qui souhaitent plus d’infos voici un lien intéressant  

*le nourisseur est un récipient fermé comportant en son centre, un cône rainuré, par lequel les abeilles peuvent venir boire le liquide en toute sécurité et, sans pouvoir sortir

 

Amis lecteurs : Venez partager notre passion des abeilles…. Cliquez ici.

28 Avril : Conférence Pollinisateurs sauvages.

Nous avons été invités par la LPO à la conférence de Vincent Albouy.

2016-04-28-histoires

Dès notre arrivée, nous pouvions être certains que la soirée se passerait bien  car les représentants de la LPO Côte d’or savent accueillir leurs invités.
Notre table était prête et ils avaient mis à notre disposition deux de leurs sympathiques adhérentes afin de nous aider.     En quelques minutes, les 11 planches explicatives étaient en bonne place.

2016-04-28-stand

De nombreux adhérents SAGE  ont répondu « présents » à l’invitation, la salle s’est rapidement remplie et il a fallu ajouter plusieurs rangs de chaises.

2016-04-28-salle

Nous avons aussi eu le plaisir de dialoguer avec l’association Api Sapiens ainsi que le Syndicat Apicole de Cote d’Or ( SACO 21 ) qui avait pour l’occasion apporté une ruchette d’observation bien peuplée, objet attirant tous les regards.

2016-04-28-Saco21

Après le mot d’introduction de P.Chateau, Vincent a commencé par la phrase attribuée à Einstein.

« Le Jour où l’abeille disparaîtra, l’homme n’aura plus que quatre années à vivre»

2016-04-28-depart

Nous savons tous que cette attribution n’est pas fondée .
Alors , combien de temps à vivre ?

le tableau dressé par Vincent en bon scientifique donne la « chair de poule »

Si on se contente de classer le VOLUME de nos cultures selon la dépendance à la pollinisation, on obtient

90 % du volume des cultures destinées à l’alimentation humaine n’a pas besoin des pollinisateurs.
Rhizomes, tubercules, céréales, raisin …  pollinisation par le vent, pollinisation par gravitation….

les 10 % restant contient tous les fruits de couleurs et presque toutes les espèces « goûteuses » .

Vous allez me dire que ces pourcentages sont faux …. eh bien NON car il y a un subterfuge :
Aujourd’hui : plus de 83% des terres agricoles sont utilisées pour l’alimentation ……. du bétail !
du coup, le chiffre de 90% devient tout relatif.

Ici, deux tiges d’une espèce qui peut être pollinisée par le vent et aussi les insectes.
Sur la gauche : Que le vent, la plante vit sans les insectes , on ne peut pas dire le contraire.
Sur la droite : Le vent et des pollinisateurs, remarquez la différence de développement.

2016-04-28-pousse

Sans pollinisateurs, plus de fruits colorés ou, à noyaux , ça en supprime pas mal !

Pas de souci, nous dit Vincent :
il restera du maïs, du blé, des pommes de terre,quelques autres tubercules et…. du vin,  pour oublier tous les goûts disparus.

Bien sûr, sans pollinisation, de nombreuses espèces  d’arbres et de plantes disparaitront aussi sans que l’on aie mesuré l’impact dans notre environnement.

En écoutant Vincent, on comprend mieux pourquoi nos géants de l’agroalimentaire peuvent continuer à opérer en toute quiétude.
90 % du volume de l’alimentation, ça leur suffit !   cela représente une certaine somme en €, ils peuvent détruire les 10% qui ne leur rapportent …… pas grand chose ….

Le Paradoxe ne s’arrête pas là,
Vincent nous a appris que les firmes agrochimiques qu fabriquent actuellement les hybrides « F1 » rencontrent des difficultés car, tenez vous bien ,
Pour assurer une bonne hybridation des souches  il faut des pollinisateurs et il y en a de moins en moins.  ballot non ?

Vincent a continué l’exposé ponctué de mesures hallucinantes.
on retrouve MAINTENANT  dans la graisse des ours polaires , de l’ atrazine déversée, par le passé en quantité dans nos champs.
Cette molécule reconnue par l’INSERM  responsable de nombreux cancers,  interdite et inutilisé depuis 2003,  est tout bonnement passé dans les rivières, dans les poissons, et se retrouve très loin de nos champs !

Intervention SAGE : ce qui a été dit lors de la clôture des assisses nationales de la biodiversité à Dijon :

« Lorsque nous assistons à la disparition de colonies entières, combien de pollinisateurs sauvages ont été décimés? Combien d’entre vous voient encore des myriades de sauterelles et de papillons partir en tous ses lorsque l’on marche dans les champs au printemps ? Quand y aura il une prise de conscience ? « 

Ce jour là, Seul Alain Bougrain Dubourg, invité a répondu et dit  » Nos politiciens ne font rien, c’est à nous de prendre la main…. ».

Vincent termine en se posant la question :  j’ai 57 ans et pense :

« qu’est ce que je dirai à mon petit fils lorsque il trouvera des photographies de ce qu’était la Nature AVANT … »

je lui dirai que j’ai essayé car  que cela fait maintenant 30 ans que je parcours la France pour donner ce type de conférences afin de faire prendre conscience »

Plein d’interventions dans la salle….
Il faut commencer à prendre le pouvoir, oui, nous avons le pouvoir ! tout d’abord,  celui de nos achats, des circuits courts, de l’agriculture respectueuse car  il y en a…

Le pouvoir de refuser les ‘pommes trop belles » car,
tout comme dans les contes d’enfance :
c’est la sorcière qui la tend.

j’adore cette citation de Vincent !

Une Apicultrice a pris la parole et nous a fait part de son projet d’installation en 100 % BIO près de la forêt de Cîteaux.

Cela nous fera plaisir de suivre son parcours …

Liens :

Vers le blog de Vincent, allez faire un tour, vous apprenez quelque chose à chaque article !

Vers le superbe reportage fait par nos amis du SACO21

Vers l’émission de FRANCE INTER :  les Savanturiers.