Le frelon Asiatique à Dijon (et en nombre) !

L’ envahisseur fait peur à tous les apiculteurs car nos abeilles qui ne connaissent pas cet insecte n’ont pas encore mis en place les stratégies de lutte.
Le frelon asiatique trouve ainsi de très nombreuses proies n’offrant aucune résistance et prospère très vite. Pour les ruches c’est exactement le contraire !

Dans les années précédentes quelques nids ont été détruits dans la région et, on se disait que nos hivers bien froids arriveraient à endiguer la progression .

Novembre 2020:  deux  de nos apiculteurs amateurs ont eu la surprise de voir de nombreux spécimens à quelques mètres de leurs ruches dans le quartier Fontaine d’Ouche.

Pas de doute, les pattes sont bien jaunes.   En cette saison, l’animal n’attaque pas les abeilles, la colonie ne doit pas avoir besoin de protéines .

Ce dimanche, une vingtaine d’insectes sont venus récupérer un peu de vieux miel que notre adhérent avait mis sur un morceau de bois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nos adhérents n’habitant pas loin l’un de l’autre ont échangé au sujet de la direction prise par ces frelons lorsque on les dérange dans leur repas.

Attestation en poche, nous sommes sortis afin d’essayer de voir dans quel arbre pouvait se trouver le nid en parcourant et re-parcourant la promenade du Ruisseau : Rien.
Parcours minutieux aussi du bord du canal et  le long de l’Ouche que l’on voit bien boisé sur cette carte Google : Rien non plus.

Nous espérons que la colonie n’a pas élu domicile dans les anciennes usines PARVEX  inoccupées depuis plusieurs années car il y a de la place et personne pour les déranger ! ( cette usine est au centre de l’image)

Amis promeneurs levez le nez,
maintenant que les feuilles laissent entrevoir la cime des arbres,
si vous voyez une immense boule ressemblant à du papier mâché,
 prévenez le GDSA ou les pompiers, les abeilles vous en seront reconnaissantes (nous aussi)  !

Le frelon géant présent aux Etats Unis.

Tous les apiculteurs craignent cet éventuel envahisseur car il mesure 5 cm et, s’attaque aux colonies d’abeilles afin de se nourrir des larves.

Si Vespa mandarinia arrive à s’introduire dans une ruche, tout est détruit en quelques heures.


La controverse dure depuis plusieurs mois. :
Aperçu et rapidement éradiqué de Nanaimo ( Ile de Vancouver), les spécialistes américains affirmaient en mai 2020 qu’aucun autre de ces insectes n’existait sur le territoire américain.

Ce samedi 24 septembre, après une traque de plusieurs jours, le département de l’Agriculture de l’Etat de Washington équipé de grosses protections a détruit ces insectes invasifs qui s’étaient installés dans un arbre à Blaine, près de la frontière avec le Canada.

« Il est très important d’arrêter ça tout net », avait déclaré vendredi lors d’une conférence de presse Sven Spichiger, entomologiste du département de l’agriculture, précisant qu’il pourrait y avoir d’autres nids.

Une nouvelle conférence de presse sera donnée ce lundi , vous trouverez certainement plein d’infos à ce sujet  sur Internet

Nous avions envie de vous partager cela en primeur car cette nouvelle menace fait vraiment « peur »

 

Les ondes ont un effet dévastateur sur la santé des abeilles !

Bien sûr, on s’en doutait.
jusqu’à présent, pas de certitudes car on pouvait lire plein de publications contradictoires.

Ce matin , 18 septembre : Coup de massue en écoutant les informations de 8h sur France Inter

Alain Thill, un scientifique de l’université de Fribourg  a  analysé les résultats de 190 travaux scientifiques menés dans le monde entier ….

Ecoutez l’extrait du journal

On avait déjà l’utilisation massive de produits chimiques, l’uniformisation des paysages entrainant la suppression de nombreuses espèces florales, le changement climatique ….voici maintenant les émetteurs

pour info et, juste pour la simple radiodiffusion :  en 1971, il y avait 196 émetteurs FM en France, en 2013 c’était  5158 sans compter la TV, la TNT, les antennes relais etc..

ça continue sans que l’on sache vraiment si ça a aussi des impacts sur le reste du vivant, les humains , par exemple !

Une abeille de notre association qui partage avec un autre insecte

Continuer la lecture →

La Chouette Abeille à Dijon !

Jeudi 23 Janvier s’est tenue l’assemblée générale de cette nouvelle association.

le superbe nom de « La Chouette Abeille » compte maintenant dans le paysage apicole dijonnais.

le partenariat avec les abeilles et les jardins de Jardinot ajoute du sens à cette création car
les insectes pollinisateurs sont les amis des jardiniers et inversement aussi .

L’association « La Chouette Abeille »  se compose d’une dizaine de membres bien actifs , ils disposent d’un premier rucher avec 6 ruches et d’une miellerie toute équipée prêtée par l’association Jardinot.

Chez « La Chouette Abeille », on ne se prend pas le chou me dit Gilles, nous avons un bureau collégial , comme ça si l’un ou l’autre part en vacances ou tombe malade, nous ne sommes pas bloqués, il n’y aucune possibilité qu’un président déraille et c’est bien plus participatif.

On a aussi plein de projets dont celui d’ouvrir un vrai rucher école et de le mettre à disposition des autres associations.

Parmi nos adhérents , on a déjà des apiculteurs amateurs passionnés faisant aussi partie d’une autre association locale , ça crée encore plus de liens

Que dire de plus sinon bravo et longue vie à « La Chouette Abeille »

 Si vous souhaitez contacter les copains de La Chouette Abeille     Cliquez ici…  
nous leur transmettrons votre message

Les Abeilles et les Mathématiques….

Il n’y a plus de fleurs, les abeilles vont rester au chaud dans la ruche et attendent gentiment le retour des beaux jours.
Toutes les interventions aux ruchers sont limitées afin de ne pas  perturber les colonies.
Nos référents et gestionnaires de ruchers effectuent principalement des contrôles visuels et mettent à jour le logiciel de suivi des pesées permettant d’estimer les réserves des ruches.

Ce matin, bien au chaud, nous avons le plaisir de partager avec vous cette émission de Jean Claude Ameisen sur France Inter :     L’INTELLIGENCE DES ABEILLES

Des travaux de recherche très récents (Fev 2019) montrent que nos petites abeilles sont capables de comprendre des notions mathématiques, classer des nombres par ordre de grandeur et, faire des opérations.

Une de nos adhérentes nous dit :
j’ai été à Toulouse, assister à la conférence d’Aurore WEBER , une des chercheuses qui a travaillé sur ce sujet . C’était vraiment intéressant …..

Samedi dernier , Jean Claude Ameisen nous parlait des  Dialogues entre les abeilles et les fleurs

Nous vous laissons écouter ces deux belles émissions et, reviendrons bientôt vers vous car l’hiver, c’est le moment de se réunir pour nos traditionnelles séances d’information à l’apiculture citadine.

Amis lecteurs : Si vous souhaitez en savoir plus sur notre belle association, Cliquez ici…

Si vous souhaitez être informés des prochaines dates d’animations ou d’informations, Laissez nous votre mail ou n° de tel ici…

 

La fête de la pressée à Chenôve Millésime 2019

Samedi 14 et dimanche 15 septembre : Fête de la pressée à Chenôve.

Toute l’équipe Animations attendait ces deux journées 

Installation des deux stands pour  accueillir le public venu parler avec nous d’abeilles , de nature , de biodiversité et même de méthodes inédites permettant de limiter la progression du frelon asiatique. deux jours d’échanges enrichissants

Sur l’autre stand, les enfants ont réalisé des centaines de bougies en cire d’abeilles.

Bougies qui leur ont été offertes par la ville de Chenôve et l’association SAGE , tout comme les pots de miel gagnés lors des Quiz.

Deux jours de fête avec pêle-mêle : la pressée du raisin, bien sûr le bourru à goûter, des exposants locaux, des groupe habillés comme au moyen âge, une compagnie de théatre, des rapaces en vol, deux anciens fours à pain mis en route etc…

petit retour en images sur ces deux journées

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici : p’tite vidéo d’un des nombreux et très sympathiques quiz abeilles

Vivement l’année prochaine pour revivre ces moments partagés

 

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

Cette page à été réalisée par les adhérents de notre association, lorsque ils faisaient partie d’une autre structure.

juillet 2019 , Extraction de miel à Fontaine d’Ouche

Fontaine d’Ouche c’est bien dynamique.

Chaque année, nous sommes attendus par les enfants à l’Annexe de la Maison Phare afin d’extraire le miel des ruches toutes proches.

Un détail mérite d’être souligné : Les ruches de Fontaine d’Ouche c’est du 100% LOCAL
– Projet mené par la Commission de quartier.
– Ruches construites par les jeunes du quartier, avec l’aide de l’atelier bois tout proche.
– Abeilles élevées par Maurice qui réside à 100 mètres de là !
Si vous ne les avez pas vues, voici quelques images de l’inauguration en 2015

14 heures en ce mardi : tout est prêt et les premiers enfants arrivent.

Récit en images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici, comme chaque fois , c’est le plus petit / la plus petite qui ouvre le gros robinet et libère le précieux cadeau des abeilles de la Promenade du Ruisseau !

Une sympathique équipe de France 3 est venue couvrir cet événement local, voici le reportage diffusé dans le 12/13 et dans le 19/20.

Pour finir cette belle journée  Jane nous a rejoint et, nous a fait le plaisir de nous présenter sa soutenance telle que réalisée pour son baccalauréat.

Bravo Jane pour ce sujet parfaitement maitrisé.

Merci aussi pour le cadeau très gouteux et, bonne continuation dans ta filière universitaire consacrée à la nature et l’environnement.

 

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

Visite à DIJON d’une délégation d’apiculteurs POLONAIS

Visite à DIJON d’une délégation d’apiculteurs  de la région de Voivodie des Basses Carpates  en Pologne

Cette région est l’une des 16 régions administratives de Pologne dont le chef-lieu est Rzeszów.

Une quarantaine d’apiculteurs  accompagnés d’une délégation de représentants d’institutions publiques  sont venus 4 jours en voyage d’étude à Dijon.

Cherchant à voir des ruchers particuliers,  à la demande de  Jean-Dominique Bagnard, élu de Chenôve, Michèle et Jean-Pierre de l’Association SAGE,  leur ont  fait visiter, le Vendredi 24 Mai, certains des plus beaux ruchers de l’Association.

Marsannay-la-Côte,   avec son rucher dans le cimetière,  où  les ruches sont intégrées dans ce lieu  des plus calmes pour le bien être des abeilles.

Chenôve, dans le jardin du Clos du Roy,  emplacement  adapté à la vocation d’un rucher citadin
Grâce à Monika Reizer, traductrice et organisatrice, nous avons pu exposer la philosophie de notre association et répondre aux questions de nos amis apiculteurs polonais concernant notre façon de travailler.
Sous un soleil radieux,  tout le groupe a apprécié  les emplacements de nos ruchers, notre accueil, et la région de Dijon avec ses vins et sa gastronomie.
A l’issue de cette visite,  la délégation a tenu à remettre à l’Association SAGE un cadeau, sous la forme de 2 beaux livres présentant leur région.
Michèle et Jean-Pierre
Liste des autorités accompagnants les apiculteurs :
Directeur adjoint du centre de conseil agricole
Responsable de l’apiculture du conseil régional
Président du conseil d’administration du fonds régional pour la protection de l’environnement et la gestion de l’eau
Directeur adjoint du centre national de soutien à l’agriculture
Directeur adjoint de la faculté de l’agriculture
Directeur adjoint de l’agence de la restructuration et la modernisation de l’agriculture
Directeur de la caisse des retraites et assurances des agriculteurs
Vice-président du syndicat régional des apiculteurs
Président d’une association d’apiculteurs