Informations à votre disposition

Ici, vous retrouverez l’ensemble des informations transmises par les syndicats apicoles, le GDSA, l’UNAF, les formations qui sont proposées, les actions Développement Durable ….. .
Code de couleurs :
Développement durable, formation, Informations d’autres groupes
Actions syndicales, militantes, maladies, alertes
Vie des abeilles,

Le reste

Juin 2016, je prends la décision d’arrêter cet espace car, après avoir consciencieusement reporté ici les informations reçues afin que tous nos adhérents puissent en profiter, je vois que la page n’a été lue que deux fois au total .

Si vous souhaitez que  SAGE continue à placer ici toutes les infos de la vie apicole, écrivez nous
looping

Mai  2016 :

12/05 UNAF: Questionnaire sur les cires apicoles a remplir avant le 20 mai

Une étude portant sur les cires à usage apicole, co- encadrée par l’ITSAP-Institut de l’abeille et le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, est réalisée entre mars et juin. L’intitulé de cette étude est « Etat des lieux sur les cires à usage apicoles utilisées en France métropolitaine, évaluation des points critiques ».
L’un des objectifs de ce travail est notamment de mieux connaître le circuit de la cire, les acteurs impliqués et leurs rôles.
Ce questionnaire en ligne vise à mieux connaître les pratiques relatives à la cire apicole et le rôle des syndicats dans le circuit de la cire.
Une fois le questionnaire envoyé, il vous sera impossible de le modifier. Ce questionnaire sera disponible jusqu’au 20 mai 2016.
Les informations individuelles communiquées ici sont confidentielles et seront traitées de manière anonyme.

Voici le lien pour participer au questionnaire

12/05 Assises municipales des associations le 27 mai 2016

Nous avons le plaisir de vous informer que les Assises Municipales des Associations 2016 se tiendront le vendredi 27 mai prochain.
Cette journée d’échanges sera l’occasion d’aborder ensemble les évolutions et besoins du secteur assocciatif et de débattre des outils à mettre en place pour accompagner sa dynamique.
Voici le programme,   l’invitation de M le Maire, et aussi  les actes des Assises Municipales de 2015.

06/05 Infos Rezo Fet’Art

En Mai, fête ce qu’il te plaît ! voici Calend’art     et Rézonances

03/05 INAUGURATION / Exposition Biomimétisme le 30 mai 2016

INAUGURATION / Exposition Biomimétisme : Demain est déjà dans la nature,  Quand la technologie s’inspire du vivant …
Lundi 30 mai 2016 à partir de 16h45  à la Maison Régionale de l’Innovation à Dijon
« Véritable opportunité pour le futur, le biomimétisme consiste à faire de la recherche autrement, en s’inspirant du vivant pour tirer parti des solutions et inventions produites par la nature. Innover en étant à la fois économe en énergie et en ressources est désormais considéré comme la seule solution viable pour le développement économique de la nouvelle ère industrielle. » Source Ceebios
Accueil – à partir de 16h45
Introduction (ARDIE Bourgogne, DREAL Bourgogne-Franche-Comté)
Conférence « Le biomimétisme mène-t-il au Développement Durable ? »
Michka Melo, Centre Européen d’Excellence en Biomimétisme de Senlis (CEEBIOS)
Table-ronde : Les acteurs territoriaux bio-inspirés témoignent
Aurore Gay, Les Alosnys
Marie Fiers, UrbanLeaf
Philippe Roubalay, Symbiose Technologie
Richard Decréau, Institut de Chimie Moléculaire de l’Université de Bourgogne
 Conclusion et perspectives (Alterre Bourgogne et le Jardin des Sciences de Dijon)
Visite de l’exposition et échanges avec les intervenants autour d’un cocktail Inscrivez-vous dès maintenant !
Visite libre de l’exposition du 31 mai au 24 juin (08h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h)
Atelier « Circulab – Biomimétisme et économie circulaire » : 1er juin (14h – 16h30)
C
et événement est organisé par l’ARDIE Bourgogne, le CEEBIOS et la DREAL Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec Alterre Bourgogne et le Jardin des Sciences

Avril  2016 :

25/04   Miel et botulisme infantile

L’ANSES a réalisé en 2014-2015 une expertise collective sur l’Information des consommateurs en matière de prévention des risques biologiques liés aux aliments, notamment sur l’information des consommateurs concernant le risque de botulisme infantile via la consommation de miel. Dans ce cadre, l’UNAF avait été consultée en juillet 2015 et avait défendu le principe du non étiquetage des pots de miel au profit de mise en place de mesures de prévention (comme le respect de bonnes pratiques d’hygiène). D’autres acteurs de la filière avaient également été auditionnés.
Les conclusions de l’étude menée par l’ANSES ont été présentées en décembre 2015, lors de la restitution de leurs travaux sur « l’information des consommateurs en matière de prévention des risques biologiques liés aux aliments ».
Pour le miel, voici les recommandations de l’ANSES relatives à la prévention du botulisme infantile liée au miel :
– Une recommandation destinée aux parents de nourrissons devrait être introduite dans le carnet de santé. Les pratiques utilisant les propriétés médicinales du miel devraient y être proscrites pour les nourrissons de moins d’un an.
– Il conviendrait de renforcer les connaissances des professionnels de santé et d’informer largement les professionnels de la petite enfance.
– Les apiculteurs devraient être ciblés via leurs réseaux professionnels afin qu’ils informent leurs familles et clients.
– Il serait indispensable de veiller à ce que les sites internet des apiculteurs ne soient pas en contradiction avec la communication institutionnelle ; en particulier ils ne doivent pas valoriser les effets médicinaux du miel pour les nourrissons de moins d’un an ; une charte relative à une communication précautionneuse sur les vertus du miel pourrait être établie.
– L’utilisation de l’étiquetage en première intention n’est pas à privilégier pour réduire ce risque.–

10/04 Conférences de Vincent Albouy les 27,28,29 avril

À l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, « Abeilles sauvages. Les connaître, les accueillir, les protéger » aux éditions Delachaux & Niestlé, un cycle de trois conférences par l’entomologiste Vincent Albouy sur les pollinisateurs sauvages a été co-organisé par la LPO Côte-d’Or, l’association La Coudée et la Société naturaliste du Montbardois les 27, 28 et 29 avril prochains.
– « Le Frelon asiatique, une menace pour la biodiversité? » à Mont-Saint-Jean le mercredi 27 avril à 20h30, salle municipale, mairie de Mont-Saint-Jean.L’après-midi avant la conférence, Vincent Albouy animera également une sortie naturaliste sur les insectes autour du Là Itou, à 14h et 16h.
– « La disparition des pollinisateurs sauvages et son impact au potager et au verger » à Dijon le jeudi 28 à 20h30, salle Camille-Claudel
– « L’abeille mellifère, une espèce sauvage en Europe » à Montbard le vendredi 29 à 20h30, à l’ESAT Foyer mutualiste.

Bien cordialement,
Martine Desbureaux pour l’association La Coudée

05/04 AG Veille au Grain le 30 Avril.

L’association Veille au Grain œuvre à diffuser de l’information sur les dangers des OGM et des Pesticides, et la nécessité de s’alimenter sainement. A l’heure où notre environnement (Faune, Flore, milieux), est impacté directement par ces polluants et modifications géniques, il est important de nous regrouper pour agir.

Pour ce faire, nous regroupons au sein d’un même réseau un large panel d’ associations désireuses de s’engager en ce sens.

Je vous informe également, que nous tiendrons notre Assemblée Générale annuelle le samedi 30 avril de 10h à 17h, dans nos bureaux à Dijon, 2 rue des Corroyeurs. Les associations bourguignonnes constituant notre réseau sont conviées à y participer. Ce sera pour nous l’occasion de rencontrer les associations franc-comtoises qui nous auront rejoint.

01/04 Infos Rezo Fet’Art

vous étiez impatients de recevoir notre lettre ! voici Calend’art     et Rézonances

Mars 2016 :

24/03  Compte rendu AG UNAF

Voici le document édité par UNAF, il y a beaucoup …. beaucoup…. d’informations pour les apiculteurs, même amateurs.

18/03  ENQUETE de l’ITSAP sur les pertes hivernales et infos 2015

L’ITSAP Institut de l’abeille relaye encore cette année l’enquête Coloss sur les pertes hivernales. Vous y avez participé l’année dernière et je vous en remercie.
L’enquête sera disponible entre le 1 avril et le 15 mai sur le site de l’ITSAP-Institut de l’abeille pour une saisie en ligne, et sous format papier joint.

Vous trouverez aussi les résultats obtenus l’an dernier   sur lesquels nous avons peu communiqué jusqu’ici. En effet, grâce à votre participation l’enquête a permis de recueillir 463 réponses concernant 39 148 colonies en 2015, malheureusement la participation a été en net recul par rapport à l’enquête de l’hiver 2014 quand 698 réponses concernant 83 818 colonies avaient alors été reçues. Ainsi, le nombre de colonies considérées a été très fortement réduit entre 2014 et 2015 ce qui affaibli le résultat obtenu en matière de représentativité. Il est indispensable d’améliorer la participation des apiculteurs à cette enquête cette année.

Aussi nous avons voulu simplifier l’enquête tout en respectant le contenu défini en groupe de travail au sein de Coloss.
Par ailleurs nous comptons sur le renouvellement de votre participation et la diffusion de son existence  auprès des apiculteurs de votre entourage ainsi que de l’importance d’y participer pour améliorer sa représentativité.
ge adhère au très dynami

16/03 Film « Insecticide mon amour  » à Quetigny le 24 mars 20h30

L’association Veille au grain-Bourgogne, le collectif 21 « Action citoyenne pour une Côte d’Or sans OGM ni pesticides » et l’association Quetigny-Environnement proposent de diffuser, jeudi 24 mars 2016 à 20h, salle Nelson Mandela à Quetigny, le deuxième film documentaire de Guillaume Bodin « Insecticide mon amour ». Voici  le flyer d’information.

09/03 Le changement climatique et la ressource en eau : s’adapter ensemble, ici et maintenant

La journée de restitution des travaux du projet de recherche-action HYCCARE (HYdrologie, Changement Climatique, Adaptation, Ressources en Eau en Bourgogne) aura lieu le vendredi 25 mars 2016 à la Maison des Sciences de l’Homme à Dijon. Cet événement s’adresse à tous les acteurs du territoire bourguignon concernés par la gestion de l’eau et/ou le changement climatique. Voici le programme

05/03 SADSL : Cours d’apiculture

Sage adhère au très dynamique Syndicat apicole de Saône et Loire.
Voici le planning des cours , c’est GRATUIT pour  nos adhérents.
Si vous souhaitez participer, envoyez un mail à sagedijon@free.fr afin que l’on puisse organiser le covoiturage.

04/03   TROIS  PÉTITIONS en même temps !!

L’association « Agir pour l’environnement » nous informe qu’un sénateur vient de faire en sorte que le 20% de bio dans les cantines disparaisse  et nous demande de tous signer cette pétition
La Commission européenne est sur le point de renouveler l’autorisation du glyphosate ( Roundup) pour une durée de 15 ans  !
Une habitante d’Arcy sur Cure réclame une Agriculture plus saine pour une meilleure santé et pour protéger notre terre

04/03  Arrachage des Thuyas et plantation de haies vives

La Communauté de communes du pays Seurrois et St Jean de Losne  financent cette opération depuis  2015.  Un article vient d’être publié dans le Rustica de ce mois.2016-rustica-2410-mars

02/03 GDSA : Interdiction des antibiotiques en apiculture

Alain Besson nous fait suivre  un message de la FNOSAD à l’intention des adhérents du GDSA et de tous les apiculteurs en général :
« Voici  la note de service de la DGAL n° 2015-1072, qui vient abroger certains paragraphes de la Note de Service 2005-8123, concernant l’usage des antibiotiques pour le traitement des ruchers atteints de loque américaine et de loque européenne. Cette nouvelle Note de Service précise qu’aucun antibiotique ne détient d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour un usage apicole en France.
Depuis 2005 la Note de Service n° 2005-8123 permettait l’usage des antibiotiques, certes encadré, mais totalement absurde au regard des données scientifiques concernant les maladies visées, cet usage est désormais interdit. Il faut noter que la FNOSAD demandait depuis de nombreuses années l’abrogation de cette ancienne Note de Service de 2005, et qu’à plusieurs reprises des articles à ce sujet ont été rédigés…
Dans certains départements, il existait des Arrêtés Préfectoraux interdisant l’usage des antibiotiques donc pour lesquels la Note de Service de 2005 n’était plus applicable.
Concernant le traitement de la loque américaine et de la loque européenne, vous pouvez vous référer aux fiches pratiques(*) de la FNOSAD disponibles sur son site internet, respectivement la fiche N°2 et la fiche N°7.

 01/03 Les infos du Rézo’ de Mars !

Salut à Tous !
Voici notre lettre d’infos « Rézonances » du mois de Mars. La belle saison approche et les évènements qui vont avec Aussi !
Vous pouvez consulter notre programme sur le Calend’art avec la lettre d’infos.
Sur ce, bonne lecture et à bientôt !
Association Rézo’Fêt’Art Espace d’Activités Pluridisciplinaires : 3 rue Blairet, à Dijon
Contacts : 03 80 31 05 81 ou 06 01 76 00 97 – info@rezofetart.com

01/03  Demandons à récupérer le sucre non consommable

Les magasins d’alimentation ont interdiction de jeter les produits encore consommables et les donnent à des associations, c’est très bien .
Par contre, lorsque il s’agit de produits devenus non consommables car tombés au sol, emballages ouverts etc …  ils ne peuvent pas donner aux associations caritatives et continuent de jeter, par exemple LE SUCRE.
Avec Christophe, nous avons réussi à récupérer du sucre chez Cora Perrigny ainsi que Casino Fontaine.
L’association a de très gros besoins en  sucre au printemps et nous ne souhaitons plus acheter les produits industriels de composition inconnue.
Pouvez vous remettre ce document ( courrier ou mail ) à vos magasins habituels, ( il faut insister plusieurs fois et arriver à discuter avec le responsable de l’alimentaire).
Pour nos adhérents cyclistes, adeptes des transports en commun et ceux qui craignent le sucre renversé dans le coffre de la voiture, pas de panique, nous irons chercher sans souci .
exemple de récupération chez Cora

Février 2016 :

 29/02 Conférence : Inégalités environnementales, sociales et territoriales

Alterre Bourgogne et ses partenaires ont le plaisir de vous convier à la journée de conférences et tables rondes sur les inégalités environnementales, sociales et territoriales, ( GRATUIT )
Le vendredi 11 mars 2016 de 8h30 à 17h30
au Cinéma Olympia – 16 avenue Maréchal Foch – Dijon
N’hésitez pas à relayer cette invitation dans vos réseaux.
Pour vous inscrire https://www.weezevent.com/alterre-conference-2016
Inscription obligatoire ( GRATUIT )
lien : Programme et modalités pratiques

26/02 Paniers BIO & locaux à Marsannay la Côte

Alain Boisneau,  de Marsannay la Côte nous informe d’un  mail des Chantiers d’insertion Pré-Vert.
Voir affiche ,    Un premier lieu de dépôt est situé au centre  Bachelard.
Un deuxième est envisagé en mairie, à condition d’avoir 4 adhésions sur le site.
Je vous laisse lire le document qui présente les paniers bio  et vous faire une idée…
N’hésitez pas à diffuser cette info à vos « mailing list » pro mais aussi à vos proches.
Merci et bon week-end à tous

25/02 Formations associatives

Chaque année, la Ville de Dijon met en place un programme complet de formations gratuites à destination des responsables, salariés et bénévoles associatifs. Ce programme est élaboré en tenant compte des échanges quotidiens avec le milieu associatif et en fonction des besoins exprimés par les associations.
Voici  le programme des formations 2016, qui se tiendront à la Maison des associations, 2 rue des Corroyeurs (sauf exceptions voir programme). Les inscriptions s’effectueront désormais de façon dématérialisée. Le formulaire d’inscription sera disponible à partir du 1er mars sur www.mydijon.fr/association Nous attirons votre attention sur la nécessité de disposer d’un compte (ou profil) My Dijon afin d’accéder au formulaire d’inscription et vous invitons à effectuer cette démarche dès à présent, le nombre de places disponibles pour les sessions de formation étant limité.
Veuillez recevoir, Madame la Présidente, Monsieur le Président, nos salutations respectueuses.
Le service Vie Associative Pôle Cohésion Sociale et Territoriale
Mairie de Dijon maisondesassociations@ville-dijon.fr  03 80 74 56 56

15/02 SAGE sera représentée à l’AG de l’UNAF

Christophe et GG ont déja pris leur billet . si vous voulez les accompagner, il reste des places

12/02 UNAF : Interdiction des néonicotinoïdes et loi biodiversité – 3ème round – on compte sur vous !

Bonjour à toutes et à tous,
Le feuilleton de la loi biodiversité continue à l’Assemblée nationale dans les prochains jours.
Comme vous le savez, nous ne devons pas lâcher sur l’interdiction des néonicotinoïdes et nous devons pour cela maintenir la pression auprès des députés. Nous avons perdu au Sénat mais nous savions que la bataille y était difficilement gagnable. A l’Assemblée, selon certaines analyses et en fonction de notre capacité de mobilisation, nous pourrions obtenir une avancée.
Le projet de texte passera en deuxième lecture à l’Assemblée au cours du mois de mars. Voici le calendrier précis :
– 26 février : date limite de dépôt des amendements
– 1er, 2, 8 et 9 mars : examen en commission du développement durable
– 15 mars : début de l’examen en séance plénière
Nous avons prévu au niveau national des actions en coordination avec d’autres organisations apicoles et environnementales. Elles sont en cours de finalisation et nous vous en parlerons plus en détail lors de notre AG du 27 février.
La pression la plus efficace est celle qui vient de l’électorat direct des députés, c’est pourquoi nous vous demandons de solliciter vos élus avant le 28/02.
Nous vous proposons d’envoyer les éléments suivants PAR PAPIER et par mail (les courriers en version papier sont mieux pris en compte) :
le modèle de lettre à reprendre librement et à envoyer à nos députés;
l’argumentaire VRAI/FAUX ;
le projet d’amendement proposé par 10 organisations dont « WWF, Fondation Nicolas HULOT, Générations futures..)
Vous pouvez également demander une rencontre. Nous comptons sur vous car c’est votre action qui aura le plus d’influence sur les élus. N’hésitez pas à me tenir informée de vos démarches. Très bonne journée, Anne Furet Chargée de projet « Environnement de l’Abeille » Union Nationale de l’Apiculture Française 26, rue des Tournelles – 75004 Paris
Tel. Direct : 01 48 87 77 91 Skype : furet.anne

Pour nos lettres et mails, Voici les Coordonnées postales et mails de nos élus

12/02 lNVITATION Un tigre au parc 

Nous sommes invités au  3e marché aux plantes et de la biodiversité que l’association  » Un Tigre au parc » organise  le dimanche 24 avril 2016, de 9 h à 18 h, dans le parc Clemenceau, rue André Malraux, à Dijon.
Souhaitez vous que notre association participe ?
Si oui, seuls ou alors sur le stand commun Jardin des sciences / Mairie de Dijon ?

11/02 lNVITATION Jardin des Sciences 

Le Jardin des sciences organise cette année encore la « Fête de la nature et de la biodiversité » le dimanche 22 mai 2016, de 14 h à 18 h, sur le même format que l’an passé.
Nous sommes invités. Si vous souhaitez aider ou avez des idées , n’hésitez pas.

09/02 lNFO UNAF : Semaine sans pesticides, dernière ligne droite

Pour faire suite à mon mail du mois de novembre, je vous rappelle que l’UNAF est partenaire de la Semaine pour les Alternatives aux pesticides qui se tiendra du 20 au 30 mars.
Comme chaque année, c’est l’occasion pour nous, apiculteurs, d’aller à la rencontre du public pour rappeler les dangers des pesticides et montrer qu’il est possible de s’en passer. Je sais que certains d’entre vous ont prévu d’organiser des projections de films, des soirées débats, etc. Merci à vous de me le signaler et merci surtout d’inscrire vos évènements sur le site internet de la Semaine sans pesticides, à cette adresse.
Enfin, pour ceux qui souhaitent organiser un évènement mais qui sont à cours d’inspiration, vous trouverez des pistes ICI. Il est encore temps !
Pour les personnes qui auraient raté Cash Investigation sur les pesticides, elles ont encore 23 jours pour regarder l’émission en REPLAY.http://pluzz.francetv.fr/videos/cash_investigation_,134732862.html
N’hésitez pas à le faire savoir !
Très bonne fin de journée, Anne Furet UNAF

05/02 Courrier « Confédération Paysanne » + « FFAP » + « Syndicat National de l’Apiculture » + « UNAF » relatif à la gouvernance apicole

Pour votre information,  un courrier commun de certains syndicats relatif à la gouvernance sanitaire apicole.
Nous vous tiendrons informés des suites données à ce courrier.

 03/02 La Toile, nouvelle revue numérique d’éducation relative à l’environnement et à l’éco-citoyenneté destinée aux acteurs éducatifs.

03/02 le GDSA 21 recommande à tous les apiculteurs de déclarer leurs ruches sans attendre la fin 2016

La position du GDSA 21, en accord avec celle de la FNOSAD, est la suivante : Même si les messages précédents demandaient d’attendre la fin de l’année 2016 pour réaliser les déclarations, la gestion du sanitaire ne peut être envisageable et efficace que si les cheptels, c’est à dire les ruches pour ce qui nous concerne, sont correctement répertoriés et identifiés. Ceci est d’autant plus vrai que des menaces sont présentes, notamment celles liées au Petit Coléoptère de la Ruche (Aethina tumida), à la loque américaine (Paenibacillus larvae) mais aussi à d’autres fléaux tels que le frelon asiatique (Vespa Velutina) dont la présence a été confirmée dans de nombreuses communes de notre département en 2015.
Le GDSA demande donc à tous les apiculteurs, qu’ils soient ou non adhérents au GDSA, de déclarer leurs ruches par tous les moyens possibles (internet ou papier), il rappelle que cette déclaration est réglementairement obligatoire. Les procédures de déclaration disponibles sont les suivantes :
Le formulaire peut être téléchargé sur internet. Par contre, du fait qu’il a été modifié très récemment, il est important de s’assurer que la version est correcte (présence de l’adresse de la DGAL dans l’entête).
La déclaration à l’aide du CERFA 13995*3 et l’envoi par la poste sont à privilégier par rapport à la voie électronique, contrairement à ce qu’on pourrait penser, la traçabilité est mieux garantie avec un document papier. Pensez également à garder une copie de votre formulaire renseigné.
Dans tous les cas, le délai de traitement par la DGAL et l’obtention d’un récépissé est de l’ordre de 60 jours. Les demandes de numéro d’apiculteur (première déclaration) sont également à adresser à la DGAL.
Pour de plus amples détails, ne pas hésiter à consulter le site internet du GDSA 21 ou à poser vos questions au secrétariat du GDSA.

06/02 Recherche de volontaires pour la gestion du Frelon Asiatique

Le GDSA recherche parmi ses adhérents un ou plusieurs apiculteurs qui souhaiteraient assurer le pilotage opérationnel du dossier relatif au Frelon Asiatique, sur le département de la Côte d’Or.
Les actions qui sont à réaliser sont le suivantes :
Gérer la messagerie du téléphone et la boîte mail dédiée : répondre aux messages et s’assurer que les alertes sont ou non réelles. La boite mail est actuellement gérée par M. Jacky LABONDE, il sera nécessaire de voir avec lui les modalités de gestion ;
Identifier des désinsectiseurs professionnels sur le département, les consulter pour connaître le coût des prestations et valider avec le Bureau du GDSA, ceux qui seront retenus ;
Piloter la destruction des nids identifiés avec les désinsectiseurs professionnels ;
Conseiller les apiculteurs pour le piégeage des ouvrières-frelon en cas d’attaque de ruchers ;
Constituer avec le secrétariat du GDSA les dossiers de demande de subventions auprès des entités concernées ;
Contacter les collègues des départements limitrophes pour partager leur expérience sur la lutte contre le Frelon Asiatique ;
Rendre compte régulièrement au Bureau du GDSA des actions réalisées, sans oublier d’informer des difficultés rencontrées.
Merci de nous dire rapidement si vous êtes intéressé(e) par cette mission. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez me contacter par mail.
Cordialement. Alain BESSON, secrétariat PSE du GDSA 21

Janvier 2016 :

8/01 UNAF : traitement loques

Je vous prie de bien vouloir trouver une note de service publiée en décembre, qui retire toute référence aux antibiotiques pour le traitement des ruchers atteints de loque américaine et de loque européenne et ce pour plusieurs raisons (comme vous le lirez dans la note de service) : non efficacité des médicaments utilisés, résistance des bactéries aux antibiotiques, présence résidus d’antibiotiques dans les produits de la ruche, absence de limite maximale de résidus d’antibiotiques pour le miel, … L’utilisation des antibiotiques contre les loques américaine et européenne n’est pas autorisée.
C’est pourquoi, la note de service DGAL/SDSPA/N2005-8123 du 26/04/2005 « traitement des ruchers atteints de loque américaine et de loque européenne » est modifiée pour y retirer toute référence aux antibiotiques.
Par ailleurs, je profite de ce message pour vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année : santé, bonheur et une belle saison apicole.
A bientôt. Bien à vous. Justine de Schepper Coordinatrice Paris – Chargée de projets Union Nationale de l’Apiculture Française

8/01 UNAF : Cours des miels

Bonjour à toutes et à tous,
Nombre d’entre vous et de vos adhérents qui vendent leur miel en vrac sont très inquiets, voire mécontents, car un certain nombre de négociants en miel n’achètent pas ou alors proposent des prix dérisoires voire indécents. Certains apiculteurs veulent organiser une manifestation devant les entreprises des négociants pour dénoncer ces prix. Il serait peut-être bon d’entamer un dialogue avec ces derniers avant d’en arriver là, car ces manifestations ne seraient peut-être pas forcément bien vues par les consommateurs et pourraient nuire à l’image de l’apiculture.
Il est inacceptable que certaines entreprises de négoce qui cherchaient du miel à tout prix l’an dernier n’achètent plus ou pratiquent des prix proches du marché mondial. Si l’on veut sauvegarder une apiculture professionnelle en France, les miels vendus par les apiculteurs aux négociants doivent être rémunérés à un juste prix.
Nous comptons sur vous pour solliciter vos adhérents et leur demander s’il leur reste du miel en stocks (quel type de miel, en quelle quantité..,. ).
Au regard de vos remontées et si le marché reste toujours aussi figé mettant en danger certaines exploitations; nous envisagerons alors une action envers certaines entreprises de négoce.
D’avance merci beaucoup de vos remontées pour le 1er février 2016 au plus tard.
Vous trouverez en PJ un tableau vous permettant de compiler les données recueillies
A bientôt.
Bien à vous. Justine de Schepper Coordinatrice Paris – Chargée de projets

19/01 UNAF :  communiqué suite aux déclarations de Stéphane Le Foll (pesticides et plan de développement durable apiculture)

Bonjour à toutes et à tous,
Hier, Stéphane Le Foll a réuni le Comité Stratégique de l’Apiculture et a ensuite convoqué la presse. Voici le communiqué de l’UNAF suite aux déclarations de Stéphane Le Foll.

8/01 La prochaine réunion plénière d’Alternatiba aura lieu le jeudi 21 janvier de 19h à 21h à Urbanalis

Ce sera l’occasion collectivement de définir les priorités du collectif Alternatiba pour l’année qui débute.
Aussi chacun de nous est invité à venir avec :
– une courte présentation de son association ou son engagement (avec flyers, affiches et tout doc à l’appui qui pourront être mis à la disposition de tous)
– un post-it sur lequel sera inscrit son rêve pour 2016 (en lien avec le climat)
– et de quoi boire et/ou grignoter à l’issue de la réunion.
Comme vous l’aurez compris, cette première réunion de l’année est placée sous le signe du partage, raison d’être et mission première du collectif Alternatiba.

11/01 Compte rendu de la soirée citoyenne à Marsannay, le 12 novembre 2015 , présence de SAGE

25/01 Invitation Assemblée Générale  UNAF

Chers (ères) Adhérents (es),
Je vous prie de bien vouloir trouver ci-jointe l’invitation à l’Assemblée générale ordinaire de l’UNAF qui se tiendra le samedi 27 février 2016 à partir de 9h30 à la Résidence internationale de Paris, située au 44, rue Louis Lumière 75020 Paris (même salle qu’en 2013).
Je vous prie de bien vouloir trouver également :
– Le bulletin de présence à nous renvoyer le plus rapidement possible (et ce afin de faciliter l’organisation logistique, notamment la réservation du nombre de déjeuners)
– Un modèle de ‘bon pour pouvoir’ à nous renvoyer, si nécessaire, dûment complété, daté et signé
– Deux plans d’accès à la salle (l’un du métro Porte de Montreuil, l’autre du métro Porte de Bagnolet)  — ces documents sont à demander à nos secrétaires si vous souhaitez aller à l’AG —
Comme vous le savez, la possibilité de voter est conditionnée par le versement des cotisations pour l’année 2015. Merci alors de vous acquitter de votre cotisation pour l’année 2015 – si cela n’est pas encore fait – sans laquelle vous ne pourrez pas participer aux votes.
Merci de passer vos commandes d’ouvrages auprès de Guillaume avant la date indiquée (15 février).
Merci enfin de transmettre ce message aux personnes concernées si la composition de votre Conseil d’administration a changé et de nous transmettre la nouvelle composition.
Ces documents vous sont envoyés par voie postale aujourd’hui.
Nous restons à votre disposition pour toute précision et espérons vous voir nombreuses et nombreux à cette assemblée.
A toute fin utile, nous vous indiquons que la résidence internationale de Paris propose des prestations d’hébergement (cliquer ici pour vous rendre à la page de leur site).
Bien à vous, Gilles LANIO Président de l’UNAF

25/01 UNAF – Interdiction néonicotinoïdes rejetée par le Sénat : le vote de votre sénateur + communiqué de presse

Bonjour à toutes et à tous,
Vendredi dernier, dans le cadre des débats sur la loi biodiversité, le Sénat a rejeté l’amendement d’interdiction des néonicotinoïdes.
Voici le communiqué de l’UNAF avec d’autres organisations apicoles, environnementales et paysannes dénonçant ce rejet.
voici le compte-rendu des débats.
Dans quel sens vos sénateurs ont-ils voté ?
– L’amendement visant à l’interdiction des néonicotinoïdes a fait l’objet d’un vote à main levée (procédure normale). Nous ne disposons donc pas du détail des votes.
– Néanmoins, l’amendement présenté par Chantal Jouanno – également rejeté – et visant à l’interdiction des traitements de semences de céréales à paille avec des néonicotinoïdes a fait l’objet d’un scrutin public et donc d’une comptabilisation des voix. Cet amendement n’allait pas aussi loin que celui que nous avions proposé mais il allait dans le bon sens, puisqu’il interdisait le blé enrobé avec du Gaucho. Voici le détail des votes
Vous pouvez partir de cette base pour « positionner » votre élu et lui faire connaitre vos remarques concernant son vote.
Merci encore à tous pour votre mobilisation qui n’a pas été inutile puisqu’elle a fait (légèrement) évoluer les sénateurs en comparaison du vote de la résolution sur le sujet de début 2015. Cela n’a pas été suffisant à ce stade mais nous avons bon espoir d’être en mesure d’obtenir mieux en deuxième lecture à l’Assemblée nationale.
N’hésitez pas si vous avez des questions.

31/01 Recherche de volontaires pour des formations TSA

le GDSA recherche parmi ses adhérents des apiculteurs qui souhaitent suivre une formation pour devenir « Technicien Sanitaire Apicole » (TSA).
Ce message s’adresse également aux actuels assistants sanitaires qui réalisent ou ont réalisé des visites sanitaires soit pour le compte du PSE du GDSA, soit pour le compte de la DDPP et pour lesquels un complément de formation sera nécessaire.
Les principales activités confiées aux TSA sont :
  • soit des activités réalisées sous la responsabilité d’un vétérinaire, il s’agit de la surveillance active de l’état sanitaire des ruchers, de la réalisation de visite sanitaires dans le cadre de notre PSE et du contrôle de la pharmacie et pratiques de traitement chez les apiculteurs ;
  • soit des activités réalisées hors responsabilité d’un vétérinaire, elles sont confiées aux TSA du fait de leur compétences. Elles concernent des visites en cas de litige de voisinage, des actions sur des ruchers abandonnés, le suivi et la vérification des déclarations et enfin des interventions/formations chez les apiculteurs.
Ces listes ne sont pas encore totalement figées par la réglementation et elles doivent faire prochainement l’objet d’une définition précise par  la Direction Générale de l’ALimentation (DGAL), en charge la réglementation relative à la santé et à la protection des animaux d’élevage ou domestiques.
Des documents précisent actuellement les missions des TSA, il s’agit notamment de la Note de Service DGAL/SDSPA/2015-134 du 13/02/2015, pour des renseignements plus généraux sur la nouvelle organisation du sanitaire, vous pouvez consulter la synthèse rédigée la FNOSAD et parue dans le n°265 de La-Santé-de-l’Abeille.
La DGAL doit également définir prochainement les compétences attendues des TSA. La FNOSAD qui réalise depuis plusieurs années les formations des agents sanitaires apicoles, possède de ce fait, les compétences lui permettant de réaliser les formations des TSA. Elle propose les formations suivantes :
  • 2 à 3 jours de formation pour les Assistants Sanitaires Apicoles (ASA) qui ont été nommés précédemment par Arrêté Préfectoral ;
  • 2 à 3 jours voire 1 semaine pour les personnes qui ont suivi précedemment une formation initiale FNOSAD et dont la pratique sanitaire est reconnue (cela concerne les personnes qui aujourd’hui réalisent les visites PSE) ;
  • environ 2 semaines pour les personnes qui ont des connaissances plus ou moins importantes dans le domaine du sanitaire apicole.
Le financement de ces formations est actuellement à l’étude, leur coût devrait être totalement pris en charge par les entités concernées (FranceAgrimer, GDS…). Le lieu où se dérouleront ces formations ne sont pas actuellement précisés.
Merci de nous dire rapidement si vous êtes intéressé(e) par ces formations.
Pour de plus amples renseignements, vous pouvez contacter notre secrétariat secretariat.gdsa@free.fr

31/01 Conférence annuelle d’Alterre Bourgogne.

Nous avons le plaisir de vous informer que la conférence annuelle d’Alterre aura lieu à Dijon, vendredi 11 mars 2016 toute la journée, sur le thème des Inégalités environnementales, sociales et territoriales.
Entre 150 et 200 personnes sont attendues, formant un public très divers : élus, agents de services publics locaux et d’administration, associations, socio-professionnels, chercheurs… Temps de rencontres, d’échanges et de partage de connaissance, la conférence proposera des éclairages de spécialistes et des témoignages d’acteurs de territoires qui s’attacheront à montrer :
  • qu’il existe des différenciations sociales dans l’exposition aux nuisances et aux risques, tout comme dans l’accès aux ressources environnementales ;
  • que les inégalités environnementales et sociales sont imbriquées et interagissent entre elles, au détriment des populations les plus démunies ou des territoires les plus fragiles ;
  • que cette problématique interroge les modes de gouvernance et de démocratie sur le sens à donner à l’équité, la cohésion sociale ;
  • qu’il convient de traiter les questions sociales et environnementales ensemble, en évitant des politiques strictement sectorielles ou des actions juxtaposées.
En attendant l’ouverture très prochaine des inscriptions (dont vous serez tenus informés), vous pouvez dès à présent retenir la date.
Nous espérons que cet événement, soutenu par le Conseil régional, la DREAL et l’ADEME, suscitera votre intérêt et que nous aurons le plaisir de vous y accueillir.www.alterre-bourgogne.org