JOYEUSES PAQUES et nouvelle Portes Ouvertes

Le temps froid du Samedi 31 mars 2018 n’a pas été propice pour accueillir les nouveaux adhérents dans les locaux de SAGE.
Nous avons décidé de reporter cette opération découverte de l’ Association, un samedi du mois de MAI.

Une équipe sur place a pu faire participer les enfants à faire des cadres de corps avec gaufrage et cire. Que du bonheur !

En attendant la nouvelle date de Portes Ouvertes, passez de joyeuses fêtes de Pâques

13/03 Premiers secours

PAS, PLS, ABC, MCE … les bases du premier secours n’ont plus de secrets pour les référents de ruchers présents à cette séance

Deux formateurs dans la salle pour cette soirée dense et très instructive.

Nous avons secouru Maurice, Dario, Brice et aussi deux fois notre président !

Vincent n’a pas hésité sur le matériel de formation :
Les trousses de secours, le mannequin de réanimation et aussi un véritable défibrillateur

Une documentation très détaillée nous a été remise.
Elle sera placée das l’espace adhérent, à votre disposition ( n’oubliez pas de vous connecter afin de pouvoir la lire ! )

 

9/03 A.G. de la coopérative apicole du Jura

Notre association possédant des parts sociales de cette coopérative, nous avons participé à l’AG.

Nous en avons aussi profité pour se promener un peu dans la ville de Lons le Saunier réchauffée par un doux vent de printemps.

Plaisir de revoir les gens aux terrasses de cafés.

Plaisir aussi de partager avec vous cette peinture murale trouvée au fond d’une ruelle.

il y a plein d’endroits sympas et inattendus dans cette ville….

 

 

 

7/03 Initiation 2018 n° 5 : Les cadres

Après les séances d’initiation bien théoriques , voici le début de la PRATIQUE !

De nombreux participants pour cette séance sous forme d’ateliers :

  • Construire un cadre de corps, un cadre de hausse, ce n’est pas si simple !
  • Filer un cadre ( pourquoi vertical ? pourquoi horizontal ? Comment tendre facilement ? )
  • Cirer le cadre
  • Utiliser la burette, la roulette et autres outils inconnus
  • Préparer un cadre à jambages
  • etc …

L’atelier consacré au cirage des cadres à été très animé !

 

Apprentissage des gestes précis…

Tous les adhérents présents ont participé et, les piles de cadres prêts pour les nouvelles ruches 2018 ont rapidement été préparées …

Amis lecteurs : Venez partager notre passion des abeilles…. Cliquez ici.

Bricolage et préparation avant la saison

Quinze jours auparavant, il y a eu l’atelier peinture des ruches et ruchettes. Ce samedi matin bien gris et, malgré la neige qui recouvre encore le sol, l’équipe de passionnés de bricolage s’est donnée rendez-vous dès 9 heures pour préparer le matériel du printemps 2018.

Nettoyage, préparation, remise en état de ruches, ponçage, peinture… et la dernière galette des rois.

Ca bosse FORT !

Un de nos adhérents a « inventé » un outil très astucieux, super pratique pour les captures d’essaim.

Voici l’équipement et son INVENTEUR ! Le concept est baptisé SEAU NANARD !

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

Il a fallu plus de 20 ans !

En 1998, de nombreux apiculteurs ont commencé à dénoncer certains pesticides, selon eux responsables de la disparition des colonies d’abeilles.

Bien sûr les firmes agrochimiques ainsi que toute la filière qui trouve un intérêt (financier) ont organisé un large enfumage.
L’enfumage, on connait plutôt bien la technique !

Ce 28 février 2018, l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), a confirmé le risque pour les abeilles posé par trois néonicotinoïdes actuellement soumis à des restrictions d’usage dans l’UE .

« Globalement le risque pour les trois types d’abeilles que nous avons étudiés est confirmé« , a expliqué Jose Tarazona, à la tête du département Pesticides de l’Efsa, dans un communiqué de l’agence

Dans tous les cas d’utilisation en extérieur de ces substances, au moins un des aspects évalués indique un « risque élevé » pour l’abeille.

20 ans que les abeilles meurent et, avec elles des milliers de pollinisateurs sauvages.
20 ans de contre-vérités sponsorisées par des géants de l’agrochimie et publiées un peu partout.

Lecteurs, ou étiez-vous il y a 20 ans ?
Rendez-vous compte de tout ce temps perdu et de tous les insectes détruits,
insectes pourtant utiles à la nature.

Et maintenant ? Va t-on encore attendre 20 ans avec les fameuses « autorisations d’utiliser les stocks ».

Ce 28 février 2018, nous ne crions pas victoire, nous pensons simplement au combat de tous ces anciens qui ont tiré la sonnette d’alarme en vain puis, qui ont vu pendant 20 ans des « sachants » venir sur les plateaux télé expliquer que les abeilles mourraient à cause des mauvaises pratiques apicoles, pas des pesticides !

20 ans que

en silence !

 

Pétition : Sauvegardons les abeilles et l’apiculture en France

Nous avons assisté à l’ assemblée générale de l’ UNAF à PARIS (75-F) ce samedi.
Le bilan est morose mais il faut persévérer. Nous avons surtout appris que la filière apicole était en danger alors ne baissons pas les bras !

Des apiculteurs béarnais vont adresser au ministre de l’ agriculture la pétition suivante.
Si vous vos sentez concerné, signez cette pétition.

                                             

Séquence belles images

Nous vous présentons pour le plaisir de vos yeux, une vidéo magnifique avec des ralentis et des accélérés superbes. Surtout à ne pas rater la séquence de pollinisation des fleurs de cactus LA NUIT par les chauves-souris.

cliquez   ICI   pour voir cette belle vidéo
Si vous souhaitez vous initier à la photographie des abeilles
Rejoignez le groupe PHOTO  en nous contactant.

Galettes des partenaires

Ce soir nous avons chaleureusement dégusté nos dernières galettes 2018 au cours de notre traditionnel rendez-vous avec nos fidèles partenaires.

Afin de relancer l’année 2018, cette réunion a permis de faire le point sur l’année passée, d’envisager la nouvelle sous de meilleurs hospices et surtout avec de beaux projets.

Rendez-vous jeudi prochain au cours découverte pratique des ruches.

Le Miel s’invite sur France Inter

Ce matin, dans l’excellente émission « On va déguster », François-Régis Gaudry nous parle DES miels, pour commencer de l’excellent miel en rayons 100% naturel et sans aucune transformation que plusieurs adhérents de notre association apprécient au plus haut point.

Les intervenants dénoncent aussi le « marché industriel » du miel et les dérives.

Il y a des méthodes qui interrogent beaucoup.
La production chinoise a doublé en 15 ans alors que le nombre de ruches n’a évolué que de 13 %.
les économistes disent « il y a un loup », le miel que l’on croit consommer n’en est pas – tout ou partie.
De plus, les problèmes environnementaux de la Chine avec ses pertes de colonies ne collent pas avec cette explosion de leurs exportations : cela signifie qu’il y a faut s’interroger sur ce qui arrive par containers au port de Hambourg.

Le parlement européen 2013 a publié  « la fraude de la chaine alimentaire et son contrôle »,
et met en avant les miels coupés ou même miels de synthèse.

La production d’un miel 100 % synthétique est à la portée d’un « chimiste du dimanche »,
les contrôles se faisant au départ des grossistes.
Le miel chinois acheté 1,50 € le KG est ensuite mélangé….

Un intervenant dit : « On a fait cela avec le vin pendant des siècles, toute notre alimentation est émaillée de ces pratiques, on est en train de vous vendre un produit soi-disant issu de la nature alors que c’est issu de cuves en inox. »

Si on importe le miel chinois c’est aussi parce que, par les ravages de notre  agriculture, nous avons gâché les chances de nos apiculteurs, et que l’on est à la traine devant bien des pays… (pas d’appellation , déficience des mentions sur les étiquettes, pas de contrôle).

Malgré ce tableau sombre (le même chaque fois que l’Industrie agroalimentaire intervient), Voici le lien vers le site de  l’émission. Vous y trouverez milles informations sur les VRAIS miels ainsi que de très bonnes recettes….

A la fin de l’émission : une apicultrice DE VILLE….