1er octobre 2018 : carbenzazime, boscalide, linuron dans nos assiettes !

Pas plus tard que cette semaine, une étude de 60 millions de consommateurs sur des pesticides contenus dans les légumes surgelés, révèle la présence de carbenzazime dans les petits pois et les abricots, du boscalide dans les framboises et les haricots verts, du linuron dans les carottes,

Alors, vous me direz, mais que-sont-ce donc le carbenzazime, le boscalide et le linuron ? Et bien ce sont respectivement deux fongicides et un herbicide toxiques totalement interdits dans l’Union européenne depuis plusieurs années.


Je viens d’emprunter cette phrase à Sophia Aram, dans sa chronique du 1/10/2018.

Eh oui, lecteurs de ce site, pendant que nos abeilles meurent, pendant que la biodiversité s’éteint, pendant que 90 % de la population de Martinique et Guadeloupe sont contaminés par le Chlordécone, des “trafiquants industriels” peuvent utiliser ces produits interdits dans l’UE en toute impunité !

Pour quelques € de bénéfice en plus, ces produits interdits se retrouvent dans notre assiette.

Quelques lanceurs d’alertes crient un peu et nos décideurs tournent la tête…
(les chiens aboient, la caravane passe c’est ça ?)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :