Le Miel « Clos du Roy » et les enfants de Chenôve

C’est maintenant une tradition : Lorsque les abeilles bien au calme dans le rucher « Clos du Roy » nous offrent leur bon miel, nous réservons l’extraction aux enfants du centre.

Alors en ce 19 juillet vraiment très chaud, une sympathique équipe de l’association Des Abeilles En Ville était au rendez vous.

Ca commence par la découverte des cadres bien remplis, ensuite quelques explications sur l’origine du miel. Oui, tous les enfants ont trouvé : les fleurs … et plus précisément, que récoltent elles dans les fleurs ?  c’est pas si facile !

Pour l’étape suivante, chacun et chacune va pouvoir manipuler et ôter la fine opercule de cire afin de faire apparaître le miel tout fraichement récolté. Le dernier atelier sera celui tant attendu : Tourner la manivelle puis voir le précieux miel couler ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin que tous les enfants puissent participer, la salle s’est transformée en véritable ruche avec 3 activités qui se déroulaient en parallèle !!

Un bel après midi comme on les aime..

Et c’est pas fini ! dans quelques jours , nous allons recommencer :

  • à la Maison Régionale de l’Innovation
  • à Fontaine d’Ouche avec les enfants du centre
  • à Marsannay la côte pour l’incontournable fin de saison du Centre de Loisirs
  • à l’école BSB ( Burgundy School of Business)
  • à …… plein d’autres endroits aussi

Souvenirs du Festival VyV 2022

Notre association à été invitée par Harmonie Mutuelle afin de parler Abeilles et Pollinisateurs sur le VyV Festival 2022

Voici un retour en images sur ces deux superbes journées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est fini et nous sommes heureux d’avoir participé , rencontré de très nombreux festivaliers TOUS sensibilisés par l’urgence écologique,

Nous avons aussi distribué une « montagne » de cadeaux au miel  et offert plus de 500 bougies aux enfants ! 

Déjà prêts à repartir l’an prochain si Harmonie Mutuelle nous sélectionne !

Les abeilles et Schneider Electric !

Supprimer les  bouteilles plastique dans les salles de réunion, placer de simples fontaines à eau sur le réseau d’eau potable, initier des journées sans imprimante, et milles autres idées permettant de réduire l’impact écologique,  les entreprises Industrielles franchissent le pas.

Schneider Electric Dijon organise sa “Semaine de L’Environnement”. Semaine durant laquelle, Schneider a planifié chaque jour, un événement qui répond aux problématiques environnementales de notre société et agit en faveur de notre planète.

Alors le 30 juin 2022, c’est tout naturellement que nous sommes venus à la rencontre des salariés avec 3 thèmes :

1 – la découverte des abeilles, des pollinisateurs et de l’apiculture citadine

2 – une table CHOC : « que serait notre assiette sans pollinisateurs »

3- Comment remplacer  le plastique à usage unique et la feuille d’aluminium pour conserver nos aliments ?

Défis relevés

On commence par la table CHOC  que Nadia, Selma et Sylvie ont préparé avant notre arrivée, en grande partie avec des produits de leur jardin.

Amis lecteurs, agrandissez cette image et  rendez vous compte de ce qui va nous arriver si on continue ainsi
à détruire les insectes et autres pollinisateurs.

Dans le petit bol de muesli croquant et gourmand avec fruits, myrtilles, noisettes etc…  à droite il reste le blé et l’avoine car les grandes exploitations céréalières utilisent des semences hybrides F1.

ici, afin de répondre aux interrogations reçues sur Fb, voici la liste des cultures « non attractives pour les pollinisateurs lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques selon le  Ministère de l’agriculture et de l’alimentation
Avoine,  Blé, Epeautre, Lentille, Moha, Orge, Pois protéagineux – pois fourrager, Ray grass, Riz, Seigle, Soja, Triticale, Tritordeum et autres hybrides du blé, Vigne

Rassurez vous, l’homme ne mourra pas de faim, le pain blanc ordinaire sera toujours là ainsi que les viandes de porc, dindes et poulets élevés en batterie….

Dans le petit verre il restera aussi un peu de lait, celui des fermes des 1000 vaches qui ne mangent jamais d’herbe, trèfle ou luzerne;  plantes qui ont besoin des pollinisateurs.

Il restera aussi quelques fruits et légumes aux saveurs insipides produits à partir de plants génétiquement modifiés, sous serre, sans terre , juste sur substrat, on a tous déjà mangé de ces tomates ou fraises sans consistance ni goût !

Plus aucun fruit à  noyau, à coque ou à couleurs.  Merci a vous trois  d’avoir rappelé cette dure réalité

Pensons y tous lorsque l’on supprime les herbes, petites fleurs, haies et autres plantes que l’on juge indésirables.

Amis lecteurs, ce site est participatif, si vous souhaitez  apporter un commentaire, n’hésitez pas, nous avons besoin de vous aussi car ne connaissons pas TOUS les services gratuits rendus par les abeilles et pollinisateurs ni TOUS les aliments qui nous manqueraient 🙁

Nous avons aussi parlé d’apiculture citadine et échangé avec quelques salariés qui se souviennent de l’extraordinaire parfum du miel extrait de la ruche à l’ancienne, comme nous, par leurs grands parents…

Nous reviendrons bientôt vers vous avec un projet ambitieux…

 

 


Nouvelle animation :

la question est simple : Comment bannir la feuille de plastique ou d’aluminium pour conserver les aliments ?

Spécialiste du Zéro déchet, c’est Anaïs qui nous a donné la réponse : Emballez vos aliments avec un « wrap »
késako ? tout simplement un morceau de tissu imbibé de cire d’abeilles.  Idée géniale, facile d’en comprendre le principe

un peu plus difficile à BIEN réaliser même en suivant les tutos.

Alors, Brigitte, Philippe, Mathieu et Maurice ont affiné une technique très simple en 3 étapes que nous avons partagées avec celles et ceux qui souhaitaient apprendre à se passer du film plastique !

 

Ici, on a des hommes qui repassent et les femmes qui regardent   🙂 🙂

Voici une petite partie de la technique ….

Et voici le résultat !

 

 

 

France 3 Bourgogne & RCF parlent de nous

A Talant, des abeilles ont décidé de s’installer entre un volet fermé et la fenêtre.
Lorsque les habitants ont vu cela , ils avaient plusieurs solutions dont celle d’appeler notre association afin de

SAUVEGARDER LES ABEILLES

France 3 a couvert cette récupération :

La colonie est aujourd’hui en pleine forme, dans le jardin de looping et, attend sagement que notre Talantais soit suffisamment formé pour retourner dans la ruche qui sera installée, cette fois dans son jardin!

Autre reportage :

 

RCF Radio  nous a interrogé sur le déclin des abeilles :

Interview faite dans le journal de RCF le 16/06/2022  soir + 17/06 matin

Protégeons les abeilles … de la chaleur aussi !

Protéger les abeilles c’est l’objet de notre association depuis 2010.

Nous réalisons de nombreuses campagnes de sensibilisation, nous sommes présents partout ou l’on parle de Nature, de pollinisateurs …

Nous installons bien sûr de petits ruchers afin de faire découvrir au plus grand nombre et par ces chaleurs INFERNALES , il faut aussi penser à offrir un peu d’ombre aux abeilles

Alors, voici l’ingénieuse réalisation très rapidement mise en place par l’école BSB de Dijon

pas mal l’idée + la mise en place en mode TURBO

 

Du côté de nos adhérents apiculteurs citadins c’est aussi la débrouille pour que nos abeilles ne s’épuisent pas à faire baisser la température

ici, c’est le parasol de terrasse qui a changé de fonction pour le grand bonheur des abeilles qui sont en train de finir une hausse de bon miel  !!

n’oubliez pas aussi l’abreuvoir à poules bien rempli avec ses cailloux /  pour que les abeilles ne se noient pas.

 

 

 

 

 

FESTIVAL de cadeaux ce week-end a l’occasion du VyV

L’association  SAGE tiendra un stand emplacement 14 durant les deux jours du Festival VyV.

Entre deux concerts, nous allons parler biodiversité, faire découvrir l’abeille et distribuer une MONTAGNE de cadeaux.

il y aura bien sûr du bon miel,  des nonnettes (les connaisseurs vont affluer), des bonbons au miel.
On n’a pas oublié les enfants qui pourront réaliser et emporter leur bougie en cire .

 

Harmonie Mutuelle qui nous a invités,  n’a pas lésiné sur le budget. Il y a de quoi faire 530 bougies et offrir 210 lots aux plus grands lors de notre traditionnel Quiz Abeilles !

A samedi & dimanche les amis, sur le « chemin des beaux jours »

 

 


Mise à jour de samedi 11 Juin, voici notre stand en emplacement 14:

 

 

A bientôt …

 

20 Mai, Que faites vous en cette journée mondiale des Abeilles ?

Et oui, c’est la 5é journée mondiale des abeilles  !
Insectes indispensables pour la préservation des écosystèmes, mais menacés par les activités humaines.

Qu’avez vous prévu pour aider cet insecte tellement utile ?

Nous, on va rendre une petite visite au rucher situé en plein centre ville de Dijon.
les abeilles vont très bien, la réserve d’eau est au rendez vous


Photos d’ensemble avec les ruches ouvertes + belle inauguration tout bientôt !

et ce soir, ce sera un transfert pour la ruche d’un de nos nouveaux adhérents . Bienvenue à Khalid !

Et vous ?
Que faites vous ???

allez, on vous donne un bon tuyau pour les abeilles et la biodiversité :
Adhérer à une sympathique association d’apiculteurs citadins.

Rien de plus simple , il suffit de remplir ce bulletin et vous rejoindrez notre équipe de passionnés

Tout plein d’activités sont prévues, demain par exemple :  on continue les initiations, nous allons refaire un atelier participatif cadres & cire
dans une ambiance bien sympa, le café, le thé et les patisseries sont aussi de la partie !

à bientôt les ami-e-s

Visite d’un nouveau rucher

Chuuut , il n’est pas encore officiellement inauguré !
L’équipe en charge d’entretenir les abeilles a été voir si tout se passe bien en attendant le « grand jour »

on peut déjà vous dire que les abeilles sont en super forme , super + même :  récit en images

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grand merci à notre Apiculteur – fournisseur d’abeilles locales « made in Jura – Ain » , nous sommes fiers de ton travail

La Main du Diable !

La saison des essaims bat son plein et, notre groupe sort souvent pour rendre service aux particuliers ainsi qu’aux collectivités  bien embêté-e-s avec ces colonies venues squatter là ou personne ne les attend.

Ici, nous avions envie de partager avec vous cette belle image que Christophe appelle La main du Diable !

« Isabeille » a fièrement mis  cette colonie dans la ruche de Stéphane !

Parfois, nos protégées choisissent de drôles d’endroits, là c’est une borne à incendie.

Il faut remercier les  services techniques de Marsannay qui ont placé des barrières en attendant que Laurent apporte une ruche toute prête .

Autre cas, cette fois avec Francis, notre spécialiste des situations exceptionnelles,  un bel essaim tout près de nombreuses fenêtres.

Plutôt que d’essayer d’attraper la grappe au risque que les abeilles s’envolent un peu et effraient les très nombreux habitants, Francis a choisi la solution ascenseur privé  🙂

en 20 minutes, elles ont trouvé le lieu à leur goût et choisi d’aller y habiter

il y a encore plein d’autres  histoires amusantes comme celles ci à raconter et 1000 autres situations vont se présenter .

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles … Cliquez ici. pour nous rejoindre 
l’adhésion annuelle est fixée à 15 €, toutes nos activités sont gratuites
on prête le matériel et les tenues…    C’est ça le VRAI esprit loi de 1901

 

Essaim de Pâques !

En ce lundi de Pâques, Appel à notre numéro S.O.S. Essaims : beaucoup d’abeilles dans un massif en pleine ville.

Jean François se rend aussitôt sur place et nous dit que c’est bien un essaim qui vient de se constituer, accroché à une petite branche basse. Il sera facile de l’attraper.
Isabelle le suit avec une ruchette toute prête,  voici l’opération en 2 images :

Couper délicatement la petite branche, secouer vigoureusement au dessus de la ruchette et voici le résultat
il ne reste plus qu’à regarder le ballet des abeilles qui rentrent…

et même en vidéo :

Nous avons mis un drap blanc afin
que vous puissiez voir le cheminement
des abeilles qui rentrent doucement

 

Une vingtaine de minutes après,
voici la majeure partie de la colonie
bien rentrée.

Comme nous sommes de apiculteurs respectueux, nous attendrons que toutes les abeilles soient rentrées pour partir avec.

A la tombée de nuit,  voici la petite ruche bien installée dans un rucher.

D’ici quelques jours, nous les déplacerons dans la ruche jaune préparée rien que pour elles !