20 février : Premières sorties pour nos abeilles,

Samedi 20 février 2021, nous avons profité du beau temps pour observer le ballet de nos abeilles.

Toutes les ruches de nos adhérents sont en pleine forme.

En 1 jour, les abeilles ont même réussi à aller chercher du pollen

les voir ainsi est vraiment engageant pour la suite car c’est le signe que la ponte de la reine à déjà repris
on est tous très contents de partager cela avec vous …

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

 

 

Premières fleurs de 2021

Après le passage du nuage Saharien qui a coloré notre ciel – et les voitures – voici les premières fleurs.
Photo prise ce 7 février dans le jardin d’un adhérent. 

Une seule fleur ne fait pas le printemps cependant nous pouvons être sûrs que la Nature est prête à repartir,  juste après la période de froid que nous annonce la météo.

Il en va de même pour nos abeilles qui sortaient un peu cet après midi, histoire de faire un vol de propreté.

Et vous, Amateurs de Nature et d’Apiculture ?
Etes vous prêt-e-s ? Etes vous inscrit-e-s à nos séances d’initiation ? 

il n’est pas encore trop tard alors vite clic par ici     car on repart sur les séances bien sympa des années précédentes et aussi de NOUVELLES séances en partenariat avec une grosse structure Dijonnaise

à bientôt les ami-e-s

Un Hivernage qui se passe bien !

Un de nos adhérents expérimente une méthode d’hivernage “spéciale” et, pour la seconde année consécutive cela semble très bien fonctionner !

Ce 31 janvier la fine pluie s’arrête. Voici les abeilles toujours bien en forme.

Dijon: 31 janvier 2021 17h01

Les plus fidèles vont tout de suite savoir de quel adhérent il s’agit car ils connaissent bien celui qui peint ses ruches  à la farine et à l’ocre naturel !

Normalement, si on a pris soin de laisser assez de réserves dans les ruches,  les abeilles n’ont absolument pas besoin de l’homme et savent très bien passer l’hiver même s’il est rigoureux .

Certains apiculteurs pensent que notre  changement climatique rapide affecte les colonies car les périodes de redoux peuvent déclencher par anticipation la ponte de la reine. 
De plus, les abeilles sortent trop, s’épuisent, se refroidissent, et meurent en grand nombre. 

Nous savons tous que l’hiver est la saison la plus difficile à passer pour les abeilles car il n’y a rien à récolter dehors, chaque variation de température, chaque sortie représente un risque.

Dans certains pays froids et en montagne, nos ainés transportaient les ruches dans des granges ou dans des caves et, avaient mis en place des astuces afin que ces animaux vivants puissent boire etc…

Dijon n’a pas un climat de montagne et, en tant que citadins, nous n’avons pas de grange pour faire comme nos grands pères.

L’ expérience menée par notre adhérent est beaucoup plus sobre, cependant commence à donner de bons résultats.

On ne crie pas victoire tout de suite, Nous avions juste envie de partager avec vous la belle forme de nos abeilles en ce 31 janvier 2021…..

à bientôt ….

Amis lecteurs : venez partager notre passion des abeilles… Cliquez ici.

 

Au revoir 2020 et tous ses tracas….

Tout comme vous , on l’espère FORT
Alors, à bientôt dans notre association civile et amicale qui n’aurait jamais du changer de cap pendant presque un an…

2019-2020 Quelle Histoire !

S.A.G.E.  Une belle association au service de la biodiversité depuis 2010, bien sûr, vous nous connaissez .
Et d’un coup, en septembre 2019, voici que des mots nouveaux pour nous tels que plainte, radiation, justice , arrivent ici . Mais que se passe il ?
c’est à la fois simple et tellement compliqué, Le Bien Public, dans son édition du 17 Décembre 2020 vous raconte cela

Un vrai roman avec des personnages bien différents.

Partie  1 : Notre Histoire du début à 2019.
Partie  2 : MOI : Président Roi assoiffé de POUVOIR.   (en cours d’écriture)
Partie 3 : MOI Je vire qui je veux et profite de ma fonction pour faire croire que ces civils ont commis des délits  (à venir )
Partie 4 : MOI Je modifie le logo pour bien noter que c’est maintenant les Gendarmes qui ont pris le pouvoir (à venir )
Partie 5 : MOI Je crée des statuts afin d’avoir tout pouvoir à VIE et “vire” les autres civils s’ils osent poser une question (en cours d’écriture)
Partie 6 : MOI Je vais détruire la réputation des membres qui ont osé m’opposer résistance ( en cours d’écriture )
Partie 7 : La justice rétablit les membres radiés : Pillons vite les actifs de l’association et ensuite : Courage Fuyons (à venir)
Partie 8 : Un second procès est en cours ….

En attendant d’écrire les autres chapitres le Bureau rétabli par la justice essaie de fonctionner.
Pas simple car  depuis le 9 septembre 2020, date de notre ré intégration par voie judiciaire,  nous n’avons toujours pas pu remettre la main sur les documents comptables originaux, les courriers, la liste des adhérents , la caisse etc .. malgré les demandes par lettres recommandées adressées au président C. Darle et au trésorier qui a illégitimement occupé cette fonction pendant notre exclusion.
Ces deux là ont démissionné et conservent tous les documents comptables dans un local de la  Gendarmerie dont l’accès nous est strictement interdit  !
y aurait il des choses à cacher dans cette comptabilité 2020 ???

Voici la PREMIÈRE carte des espèces d’abeilles dans le monde …

Notre abeille c’est Apis Mellifera,  nous connaissons aussi quelques espèces d’ abeilles solitaires bien sûr..
quelques …   c’est tout ???
Nous venons d’apprendre qu’il existe plus de 20 000 espèces d’abeilles sauvages dans le monde.
là, c’est pas pareil !

L’article de  la revue Current Biology, rédigé par une équipe internationale de chercheurs,
paru ce 19 novembre 2020,  nous offre la première carte de la diversité des abeilles dans le monde.

ces espèces sont des pollinisateurs d’une valeur écologique et économique inestimable !

 

Selon John Ascher, professeur adjoint de biologie  à l’université nationale de Singapour et co-auteur de cette publication  : il y a plus d’espèces d’abeilles que d’oiseaux et de mammifères réunis.

La Justice donne raison à 6 membres du Bureau dont la radiation était illégitime

Chers Adhérents, Partenaires et Lecteurs,

En Octobre 2019, il vous avait été dit que 6 membres du Bureau étaient radiés, que l’adresse postale, le mail avaient changé etc….

Nous avions fait paraitre un article Avis de tempête sur notre association” afin de vous informer que tout cela était ILLEGAL et que nous allions demander justice

La Justice a jugé que  :
ces radiations étaient illégitimes.

vous pouvez retrouver ici  l‘ordonnance de justice en date du 9 septembre 2020.

Suite à cette décision de justice, le président Christophe Darle ainsi que tous les membres qui ont  œuvré à notre place pendant 1 an  ont envoyé leur démission par lettre recommandée reçue le 2 Novembre 2020.

Comme il se doit et, afin que notre association ne reste pas sans bureau, tous les membres élus non démissionnaires  ont été conviés avec à l’ordre du jour :

  • Etat des lieux de l’association.
  • Remplacement des postes devenus vacants.

En ce 19 Novembre 2020, nous avons la grande joie de vous annoncer que le bureau de notre association est actuellement constitué des adhérents élus et  très attachés à notre association depuis de longues années.

Des groupes de travail vont être mis en place afin d’envisager un fonctionnement collégial de notre association
Vous pouvez rejoindre ces groupes en vous inscrivant ici

Si vous souhaitez plus d’informations, un espace privé est à la disposition de tous les adhérents sur notre site

Si vous n’avez pas d’accès adhérent, vous pouvez passer par ce formulaire et nous mettrons à votre disposition tous les documents que vous souhaitez consulter.

Pour nous joindre: c’est toujours sagedijon  @   gmail.com ( ôtez les espaces)  ou,  ce formulaire

Vous pouvez aussi nous contacter sur le n° de téléphone historique qui n’a pas changé.

A très bientôt pour continuer la sauvegarde des abeilles.

Le frelon Asiatique à Dijon (et en nombre) !

L’ envahisseur fait peur à tous les apiculteurs car nos abeilles qui ne connaissent pas cet insecte n’ont pas encore mis en place les stratégies de lutte.
Le frelon asiatique trouve ainsi de très nombreuses proies n’offrant aucune résistance et prospère très vite. Pour les ruches c’est exactement le contraire !

Dans les années précédentes quelques nids ont été détruits dans la région et, on se disait que nos hivers bien froids arriveraient à endiguer la progression .

Novembre 2020:  deux  de nos apiculteurs amateurs ont eu la surprise de voir de nombreux spécimens à quelques mètres de leurs ruches dans le quartier Fontaine d’Ouche.

Pas de doute, les pattes sont bien jaunes.   En cette saison, l’animal n’attaque pas les abeilles, la colonie ne doit pas avoir besoin de protéines .

Ce dimanche, une vingtaine d’insectes sont venus récupérer un peu de vieux miel que notre adhérent avait mis sur un morceau de bois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nos adhérents n’habitant pas loin l’un de l’autre ont échangé au sujet de la direction prise par ces frelons lorsque on les dérange dans leur repas.

Attestation en poche, nous sommes sortis afin d’essayer de voir dans quel arbre pouvait se trouver le nid en parcourant et re-parcourant la promenade du Ruisseau : Rien.
Parcours minutieux aussi du bord du canal et  le long de l’Ouche que l’on voit bien boisé sur cette carte Google : Rien non plus.

Nous espérons que la colonie n’a pas élu domicile dans les anciennes usines PARVEX  inoccupées depuis plusieurs années car il y a de la place et personne pour les déranger ! ( cette usine est au centre de l’image)

Amis promeneurs levez le nez,
maintenant que les feuilles laissent entrevoir la cime des arbres,
si vous voyez une immense boule ressemblant à du papier mâché,
 prévenez le GDSA ou les pompiers, les abeilles vous en seront reconnaissantes (nous aussi)  !

Le frelon géant présent aux Etats Unis.

Tous les apiculteurs craignent cet éventuel envahisseur car il mesure 5 cm et, s’attaque aux colonies d’abeilles afin de se nourrir des larves.

Si Vespa mandarinia arrive à s’introduire dans une ruche, tout est détruit en quelques heures.


La controverse dure depuis plusieurs mois. :
Aperçu et rapidement éradiqué de Nanaimo ( Ile de Vancouver), les spécialistes américains affirmaient en mai 2020 qu’aucun autre de ces insectes n’existait sur le territoire américain.

Ce samedi 24 septembre, après une traque de plusieurs jours, le département de l’Agriculture de l’Etat de Washington équipé de grosses protections a détruit ces insectes invasifs qui s’étaient installés dans un arbre à Blaine, près de la frontière avec le Canada.

“Il est très important d’arrêter ça tout net”, avait déclaré vendredi lors d’une conférence de presse Sven Spichiger, entomologiste du département de l’agriculture, précisant qu’il pourrait y avoir d’autres nids.

Une nouvelle conférence de presse sera donnée ce lundi , vous trouverez certainement plein d’infos à ce sujet  sur Internet

Nous avions envie de vous partager cela en primeur car cette nouvelle menace fait vraiment “peur”

 

Procédure Judiciaire en cours ….

Chers lecteurs passionnés de Nature .
ainsi que vous l’avez vu sur ce site (!) la belle association SAGE a rencontré de gros soucis.

en effet, depuis le 28 septembre 2019 : 3 personnes se sont autoproclamées seuls représentants de SAGE et ont ‘viré’ tous les membres n’étant pas d’accord avec ce potentat.

En ce 13 septembre 2020 le juge du tribunal de Dijon vient de leur donner tort et, rétablir le bureau tel qu’il existait avant ce coup de force.

du 28 septembre 2019 à aujourd’hui , vous avez pu recevoir des mails ou, lire des informations signées “le président” ou, “le bureau”
la justice vient de statuer : ce sont des faux .

du 28 septembre 2019 à aujourd’hui, certains ruchers ont été démantelés, certains partenariats détruits , des contrats ont été établis et, de nombreuses dépenses ont été faites sur le comptes sans que le bureau aie donné son accord .

Nous avons engagé une procédure contre les 3 personnes qui ont réalisé toutes ces actions .

en attendant qu’ils soient jugés et qu’ils remboursent , nous sommes obligés de fermer temporairement ce site et de suspendre les activités de l’association SAGE

Notre action POUR les abeilles et pour la nature ne s’arrête pas pour autant,

vous pouvez retrouver toute l’équipe joyeuse et dynamique dans l’association “des abeilles en ville”

à tout de suite , c’est par ici .