2019-2020 Quelle Histoire !

S.A.G.E.  Une belle association au service de la biodiversité depuis 2010, bien sûr, vous nous connaissez .
Et d’un coup, en septembre 2019, voici que des mots nouveaux pour nous tels que plainte, radiation, justice , arrivent ici . Mais que se passe il ?
c’est à la fois simple et tellement compliqué, Le Bien Public, dans son édition du 17 Décembre 2020 vous raconte cela

Un vrai roman avec des personnages bien différents.

Partie  1 : Notre Histoire du début à 2019.
Partie  2 : MOI : Président Roi assoiffé de POUVOIR.   (en cours d’écriture)
Partie 3 : MOI Je vire qui je veux et profite de ma fonction pour faire croire que ces civils ont commis des délits  (à venir )
Partie 4 : MOI Je modifie le logo pour bien noter que c’est maintenant les Gendarmes qui ont pris le pouvoir (à venir )
Partie 5 : MOI Je crée des statuts afin d’avoir tout pouvoir à VIE et “vire” les autres civils s’ils osent poser une question (en cours d’écriture)
Partie 6 : MOI Je vais détruire la réputation des membres qui ont osé m’opposer résistance ( en cours d’écriture )
Partie 7 : La justice rétablit les membres radiés : Pillons vite les actifs de l’association et ensuite : Courage Fuyons (à venir)
Partie 8 : Un second procès est en cours ….

En attendant d’écrire les autres chapitres le Bureau rétabli par la justice essaie de fonctionner.
Pas simple car  depuis le 9 septembre 2020, date de notre ré intégration par voie judiciaire,  nous n’avons toujours pas pu remettre la main sur les documents comptables originaux, les courriers, la liste des adhérents , la caisse etc .. malgré les demandes par lettres recommandées adressées au président C. Darle et au trésorier qui a illégitimement occupé cette fonction pendant notre exclusion.
Ces deux là ont démissionné et conservent tous les documents comptables dans un local de la  Gendarmerie dont l’accès nous est strictement interdit  !
y aurait il des choses à cacher dans cette comptabilité 2020 ???

La Justice donne raison à 6 membres du Bureau dont la radiation était illégitime

Chers Adhérents, Partenaires et Lecteurs,

En Octobre 2019, il vous avait été dit que 6 membres du Bureau étaient radiés, que l’adresse postale, le mail avaient changé etc….

Nous avions fait paraitre un article Avis de tempête sur notre association” afin de vous informer que tout cela était ILLEGAL et que nous allions demander justice

La Justice a jugé que  :
ces radiations étaient illégitimes.

vous pouvez retrouver ici  l‘ordonnance de justice en date du 9 septembre 2020.

Suite à cette décision de justice, le président Christophe Darle ainsi que tous les membres qui ont  œuvré à notre place pendant 1 an  ont envoyé leur démission par lettre recommandée reçue le 2 Novembre 2020.

Comme il se doit et, afin que notre association ne reste pas sans bureau, tous les membres élus non démissionnaires  ont été conviés avec à l’ordre du jour :

  • Etat des lieux de l’association.
  • Remplacement des postes devenus vacants.

En ce 19 Novembre 2020, nous avons la grande joie de vous annoncer que le bureau de notre association est actuellement constitué des adhérents élus et  très attachés à notre association depuis de longues années.

Des groupes de travail vont être mis en place afin d’envisager un fonctionnement collégial de notre association
Vous pouvez rejoindre ces groupes en vous inscrivant ici

Si vous souhaitez plus d’informations, un espace privé est à la disposition de tous les adhérents sur notre site

Si vous n’avez pas d’accès adhérent, vous pouvez passer par ce formulaire et nous mettrons à votre disposition tous les documents que vous souhaitez consulter.

Pour nous joindre: c’est toujours sagedijon  @   gmail.com ( ôtez les espaces)  ou,  ce formulaire

Vous pouvez aussi nous contacter sur le n° de téléphone historique qui n’a pas changé.

A très bientôt pour continuer la sauvegarde des abeilles.

Une bonne nouvelle en ce 8 Novembre 2019

Après un mois d’octobre très clément, voici le retour de la pluie, du vent.
Les jours sont de plus en plus courts et le froid ne va pas tarder à s’installer durablement.
La nature amorce son lent repos,  il ne faut plus déranger les abeilles qui se sont mises en grappe et commencent  à consommer les provisions d’hiver.

En ce 8 novembre, personne ne s’attendait à ce qu’un juge publie deux décisions qui nous font  grand plaisir !

….. Il ne saurait être sérieusement contesté que les produits phytopharmaceutiques visés par l’arrêté en litige, qui font l’objet d’interdictions partielles mentionnées à l’article L. 253-7 du code rural et de la pêche maritime précité, constituent un danger grave pour les populations exposées….

Le juge a estimé qu’en regard de la situation locale, c’est à bon droit que deux maires ont considéré que les habitants de leurs communes étaient exposés à un danger grave, justifiant qu’ils interdisent l’utilisation des produits en cause.

> Lire l’ordonnance n° 1912597

> Lire l’ordonnance n° 1912600

En tant qu’adhérents de l’association SAGE, engagée dans la sauvegarde des abeilles et, partenaires de communes telles que Marsannay la Côte, zéro phyto depuis 2011, cela nous fait plaisir de partager cette information avec vous.

Félicitons d’ailleurs le geste de ce juge de Cergy-Pontoise,
une bonne nouvelle pour les futures communes allant faire la démarche d’interdire les pesticides.

Stand SAGE au Troc Graines des Bourroches.

Invités par l’association Les Jardins d’Eugène,
Sandrine, Francis, Patrick & Philippe se sont relayés pour tenir notre stand à l’occasion du Troc Graines 2019.
Christophe ainsi que plusieurs adhérents nous ont rendu visite

Cela nous a permis de rencontrer de nombreux jardiniers amateurs de nature préservée .
Parmi ces amateurs de vraie nature,  Gérard, un ancien de SAGE est venu nous parler de ses cultures, de ses abeilles et de ses projets nature, comme toujours

en bref, une belle journée, ainsi que de nouveaux adhérents et aussi , la découverte d’un esprit de partage.

ici, une des malles  apportées par l’association “La graine et le potager”
tout est finement classé. Vous pouvez venir prendre des sachets , il n’y a pas de prix , c’est du troc , donnez ce que vous voulez !

Les abeilles maçonnes sont de retour !

ça y est , depuis quelques jours les abeilles maçonnes (Osmies) ont commencé à naître.
En tant que citadins, nous avons le plaisir de les observer dans les hôtels à insectes installés sur nos balcons et terrasses.

Ce sont les mâles qui sortent en premier, on les reconnait à leur “nez” tout blanc, ils ne piquent pas !

voici une naissance filmée en accéléré ce 10 mars.

Hop’  le nouveau né est maintenant sur le carrelage de la terrasse, il ne fait pas bien chaud !

 

l’insecte reprend un peu de forces avant de s’envoler définitivement :

Ces insectes sont très utiles dans la nature, ils ne vivent que cinq à six semaines.

Faites comme nous, protégez les en installant ou, en construisant des hôtels à insectes.
pour les osmies c’est simple : du bois non traité , des trous de 5 à 8 mm , placer cela à l’abri de la pluie c’est fini.

Ici, une vidéo tournée l’an dernier lors de la ponte des adultes ( 1 h 11 de ballet incessant !)

Comme la biodiversité est très importante pour nous,  SAGE offre à chaque adhérent  un petit hôtel à insectes à installer très vite….
nous allons les distribuer lors des prochaines séances d’initiation et autres rendez vous auprès des abeilles.

voici la première livraison prête à partir pour notre session de mercredi

Janvier : Initiation à l’apiculture

Durant l’hiver, il ne faut pas déranger les abeilles !
Nous en profitons pour organiser des soirées “initiation à l’Apiculture”.

15 Janvier, Jean Pierre et Philippe ont endossé le rôle de Prof.

Après avoir longuement parlé de l’Abeille lors de la session de décembre, cette soirée était consacrée aux RUCHES.

Quels modèles selon les pays, les régions ? Comment tout cela fonctionne, l’intérieur, construction, entretien installation, environnement….

En complément du support distribué, nous avons apporté des ruches, ruchettes, hausses, des cadres vides, construits, bâtis, remplis operculés etc…, tous ces termes n’ont maintenant plus de secret pour les participants.

En Février ce sera la séance festive habituelle : construction de cadres, manipulation des cires…

Et dès les premiers soleils de mars, nous vous ferons essayer les tenues, apprendre à manipuler les différents outils, l’enfumoir…. directement dans les ruchers !

Pour celles et ceux qui ont “raté” ces premières soirées, l’association envisage de créer une séance de rattrapage.

contactez nous vite si cela vous intéresse.

 

J’ai du Glyphosate dans mes urines. Et Toi ?

Toutes les analyses réalisées à ce jour sont positives
quel que soit le mode de vie et l’alimentation des participants. 

 En ce samedi matin bien froid, plusieurs membres de l’association ont participé à cette opération organisée par le collectif Stop Glyphosate & Les Amis de la Terre Côte d’Or.

Il fallait venir à jeun alors, le bon pain local, les confitures maison et le jus de pomme fermier et bio, ont été appréciés !

Reportage de France3 au 19/20.

Une seconde session est prévue le 16 mars 2019. Venez Nombreux.
Contactez nous pour plus d’informations.

Le Collectif Glyphosate 21, regroupant des associations ( dont SAGE) et des membres individuels, a été créé le 28 novembre 2018.

Voir la Campagne nationale – http://www.campagneglyphosate.com

Nous vous proposons aussi ce lien :

le TROMBI des députés
OPPOSES A L’INTERDICTION DU GLYPHOSATE

Meilleurs voeux ..

L’équipe du bureau  SAGE  vous présente ses meilleurs vœux.

Que la santé et l’amour vous entourent tout au long de ces jours à venir.

Avec de nombreux projets dont de nouvelles installations de ruches en ville, l’année commence bien pour les abeilles de notre  association.
Nous profitons de cette page pour vous rappeler la prochaine séance d’initiation consacrée aux ruches : mercredi  16 janvier 20h00.

La séance suivante sera participative, prévue le 13 février…

Un rucher en infrarouge avec une caméra thermique

Photos prises le jeudi 29 novembre 2018 à 8h50.
Les images ont été retravaillées pour accentuer le contraste en fausses couleurs.

Quand on prend les photos il ne faut pas être exactement en face de la ruche car le métal zingué renvoie notre propre chaleur alors que nous en sommes éloignés d’un mètre. C’était flagrant quand on tournait autour sur le viseur de contrôle. Voilà pourquoi on ne se mettait pas exactement en face de chaque côté des ruches pour les photos.